Guillaume Apollinaire

1063 mots 5 pages
Guillaume Apollinaire

Une Vie bien mouvementée

Guillaume Apollinaire est un polonais né le 26 août 1880 à Rome et mort le 9 novembre 1918 à Paris. Poète et écrivain, il est considéré comme l’un des plus importants poètes français du XXe siècle. Il a écrit une multitude de poèmes tel que « Zone », « La Chanson du mal-aimé » ou encore « Le Pont Mirabeau ». A l’origine de plusieurs mouvements dont notamment le surréalisme où il fût un précurseur majeur bien qu’étant né lors du symbolisme. En 1914 il partit au front pour la France et c’est le 17 mars 1916 qu’il fût blessé par un éclat d’obus et qu’il décédera à cause de sa blessure un an et demi plus tard, de la grippe espagnole.

Alcools, un recueil unique en son genre

Alcools d’Apollinaire est sans doute l’un des recueils français les plus célébres du XXe siècle et pour cause, celui-ci traite de divers thèmes très ancrés dans la société actuelle et celle de son siècle à travers différents poèmes tous différents et que nous allons ici évoquer dans cet article.

Les mythes et légendes :
Les mythes et légendes étaient très répandus lors du XXe siècle, c’est ainsi que Apollinaire décida d’en faire l’un de ses thèmes principaux pour son recueil en traitant des poèmes en référence aux dieux comme « Beaucoup de ces Dieux ont péri… » évoquant Pan, le Dieu de la nature et Jésus Christ, le messie de la religion chrétienne ou encore des poèmes en rapport avec de grandes légendes comme « Merlin et la vieille femme » narrant l’histoire d’amour du magicien Merlin et de la fée Viviane.

L’amour salvateur et destructeur :

Comme beaucoup de poètes du XIXe-XXe siècle, Apollinaire traite aussi de l’amour dans son recueil, il expose ainsi son point de vue quant à l’amour salvateur, c’est-à-dire qui sauve dans certains poèmes comme « La Blanche Neige » avec le vers « Ma bien-aimée entre mes bras » ou bien « Salomé » qui raconte les moments de bonheurs de deux jeunes amoureux ou quant à l’amour

en relation

  • Guillaume apollinaire
    961 mots | 4 pages
  • Guillaume apollinaire
    774 mots | 4 pages
  • Guillaume apollinaire
    907 mots | 4 pages
  • Guillaume Apollinaire
    530 mots | 3 pages
  • Guillaume apollinaire
    347 mots | 2 pages
  • Guillaume Apollinaire
    313 mots | 2 pages
  • Guillaume apollinaire
    2779 mots | 12 pages
  • Guillaume apollinaire
    567 mots | 3 pages
  • Guillaume apollinaire
    1702 mots | 7 pages
  • Guillaume apollinaire
    506 mots | 3 pages