Héritage africain

Pages: 17 (4236 mots) Publié le: 20 juillet 2010
LE POIDS DES HERITAGES  : HISTOIRE DE LA PERCEPTION DE L’AFRIQUE ET DES AFRICAINS

Avant-propos

Le but de cette étude est de replacer les relations entre l’Afrique et le reste du monde dans leur contexte historique. En effet, les liens historiques marquent profondément les relations actuelles entre les Africains et les anciens pays colonisateurs et conditionnent encoreaujourd’hui notre vision du continent africain.

Introduction.

Malgré les progrès économiques depuis les années 1960, la croissance urbaine, les réussites économiques de l’Afrique du Sud, du Nigeria ou encore des pays du Maghreb, l’image négative du continent africain persiste. Pour l’opinion commune, l’Afrique est synonyme de sous-développement, de famine, de guerre, de retard économique…Ces représentations de l’Afrique et des Africains sont héritées de l’histoire de la colonisation et des indépendances.
A l’aube du XXe siècle, par leur vitalité démographique, par leur supériorité commerciale et technique et par leur puissance financière, les Européens affirment leur hégémonie et imposent leurs idéaux aux territoires africains qu’ils conquièrent. Le partage et la mise envaleur des espaces, dans la période de l’entre-deux-guerres, ont profondément marqué le continent africain ainsi que notre représentation. En effet, la remise en question de la domination du continent et de son exploitation n’a pas radicalement changé le regard que portent les anciens pays colonisateurs sur les ex-peuples colonisés.
Nous évoquerons dans un premier temps les différentes étapesde la conquête du continent africain, puis nous examinerons la mise en place du système colonial avant d’analyser les héritages de la période post-coloniale jusqu’au début des années 1990.

1. La conquête d’un continent dit « sauvage »

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, après une première vague d’expéditions et de traite esclavagiste amorcée au XVIe siècle, l’Europe, en quête depuissance, part à la conquête de nouveaux territoires sur le continent africain. L’expression « continent sauvage » est révélatrice d’une conscience européenne qui se donne une mission civilisatrice. Mais, dans un premier temps, les affrontements avec les populations autochtones enferment les colons dans les pièges de la colonisation.

11. Le commerce des esclaves et des produits miniersAvant 1880, les Arabes en premier lieu puis les Européens implantés pour l’essentiel sur les côtes africaines (carte 1), ont d’abord vu en l’Afrique un réservoir d’esclaves. Toutefois, de 1870 à 1880, la découverte de richesses minières pousse les Européens à explorer en profondeur le continent.

Les Arabes ont pratiqué le commerce des esclaves du VIIe au début du XXe siècle. Lesvictimes de la traite arabe sont évaluées par les historiens les plus pessimistes à quelques dizaines de millions d’individus entre 650 et 1920. Mais la traite par les Européens fut la mieux organisée, la plus intense aussi. L’essentiel du commerce « triangulaire » se situe entre 1750 et 1860 : partant d’Europe, les navires transportaient en Afrique des alcools forts, des cotonnades et desverroteries. Des esclaves, razziés par des négriers noirs à l’intérieur du pays et vendus sur la côte aux marchands européens y étaient embarqués à destination des plantations de canne à sucre et de coton d’Amérique et des Antilles. De là, les bateaux repartaient pour le Vieux Continent, de nouveau chargés de marchandises. La traite Atlantique a enlevé au continent africain entre 11 et 12 millions d’hommeset de femmes. Cette ponction démographique a considérablement affaibli les royaumes de l’intérieur tout en favorisant les petits royaumes et les ethnies situés sur les côtes et qui servaient d’intermédiaires aux négriers. La traite n’a été définitivement abolie que le 4 mars 1831.
La fin de l’esclavage change peu de choses dans l’économie d’exploitation au profit des métropoles. Les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Heritage et enjeux du continent africain
  • heritage
  • Heritage
  • Heritage
  • Heritage
  • héritages
  • Heritage
  • Africaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !