H2 L apparition de la citoyenneté dans l antiquité

431 mots 2 pages
H2 : L'apparition de la citoyenneté dans l'antiquité :

Citoyenneté : fait, pour une personne, d'avoir une pouvoir politique dans une société.
France 2014 : -Droits politiques -Droits sociaux → besoins -Devoirs v/v loi

Sparte
Athènes
Rome
-VIIe/IVe siècle avant Jésus christ
-Minorité
-Devoir militaire
-Monarchie obligarchique
-Démocratie = vote
-Vie/IVe siècle avant Jésus Christ
- Devoir militaire

-Empire Ier/Ve siècle
-SPQR
-Démocratie obligarchique
- +empereur magistratures
-Comment fonctionnent ces premières citoyennetés et démocraties ?
-Ne jamais comparer les nôtres avec celles de l'antiquité (dans les contrôles)

I) La citoyenneté athénienne : l'invention de la démocratie

1) Document page 60 : P Aristophane, les Guêpes, extrait d'une pièce comique au Vème siècle.

-Il prend tout à la légère
-Il n'y a que l'argent qui l'intéresse
-Il éxagère tout

D → E Un mauvais juge

→ Tiré au sort → Pas d'influence sur le choix → Choix des dieux
-Pourquoi ?

Démocratie : le pouvoir émane du peuple / peuple est souverain

Obligarchie : Régime politique où le pouvoir appartient à un groupe

« Régime politique » où les riches contrôlent le pouvoir.

Tyrannie : Usurpateur dictature ou un seul a le pouvoir. C'est un usurpateur car il a volé le pouvoir. Ex : Coup d'Etat.
Monarchie : Un seul a le pouvoir, hérité des parents
Dictature (romains)

2- Gérer la cité par les citoyens
Cité = territoire proche =/= campagne (champs ou forets)

Comment gérer une cité si tout le monde le pouvoir ?

-Votes → Qui choisi si on vote ? Quelle proposition ?

-Choisir magistrats : tirés au sort (les dieux)
Un acteur → Des actions → Arganigramme exemple : Juges → 6 000 → L'Hélliée

Stratèges élus pour un an, ce sont les citoyens chargés de la défense de la cité → Car ils sont riches

*Défaults et qualités :

Positif
Négatif
-A cause des différentes assemblées, tout le monde a un rôle.
-Riches
-N'importe qui → Tirage au sort → Problèmes d'opinions
-Corruption
-Incompétence

en relation

  • Art de la méditerranée occidentale
    81118 mots | 325 pages