Hertyre

1643 mots 7 pages
Séquence I
L’Idee de Bonheur au XVIIIème Siecle

Problématique : Quelle(s) vision(s) du bonheur les philosophes des Lumières ont-il défendue(s) dans leurs œuvres ?

Objet d’étude : L’argumentation : convaincre, persuader, délibérer
Perspective dominante : étude de l’argumentation et de ses effets sur le destinataire
Perspectives complémentaires : histoire culturelle et littéraire ; genres et registres

Axes d’étude et notions abordées : - Les Lumières : Contexte littéraire et culturel - La notion de « bonheur » : quels moyens pour y parvenir dans la société d’Ancien Régime ? - Convaincre, persuader : enjeux et stratégies - Argumentation directe et indirecte (poème argumentatif d’une part ; lettre, roman, conte philosophique, apologue et monologue théâtral d’autre part) - Formes et fonctions du conte philosophique - Thème, thèse, arguments, exemples, connecteurs logiques - Les registres (polémique, ironique, pathétique et didactique)

Corpus : Groupement de textes

Lectures analytiques : 1. Diderot, Lettre à Sophie Volland, 1er novembre 1759
Comment cette lettre argumentative montre-t-elle que l’amour contribue au bonheur ? 2. Voltaire, « Le Mondain », 1736
Quelle vision du bonheur Voltaire défend-t-il dans ce poème argumentatif ? 3. Rousseau, La Nouvelle Héloïse, 1761
Comment cette description des vendanges permet-elle à Rousseau de développer l’éloge de la micro-société utopique de Clarens et sa vision de l’égalité ? 4. Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte V scène 3, 1778
Comment ce monologue cache-t-il une audacieuse dénonciation sur l’impossibilité du bonheur dans la société d’Ancien Régime ?

Lectures complémentaires (en module) :

1. Voltaire, Candide, chap. 18 (Eldorado), 1759 2. Rousseau, « Ici commence le court bonheur de ma vie », Les Confessions, Livre VI, 1765 3. Marivaux, L’Île des esclaves, scène 2, 1725

Lecture cursive : Voltaire, Candide, 1759

en relation