Histoire de la justice au travers de procès célèbres

7420 mots 30 pages
Histoire de la justice au travers de quelques procès célèbres
Manière dont la société règle les problèmes. Fonction du procès : fonction de catharsis, fonction de nécessité pour ceux qui sont impliqués quand le procès. On répartira l’exposé en quatre moments, quatre époques du 18e à nos jours :
I. Affaire CALAS

Contexte :
2e moitié du 18e (1761-1762) sous le règne de Louis XV. Nous sommes dans les derniers temps de la monarchie absolue sous un règne assez long et qui met en relation tendue le pouvoir monarchique, et ses Parlements, c'est-à-dire les Cours suprêmes, les cours d’appel.
Cette affaire a aussi pour intérêt de mettre en scène l’Eglise catholique et de la place des protestants. C'est-à-dire la religion, la Religion Prétendument Réformée, qui n’a plus droit de cité depuis la révocation de l’Edit de Nantes. La famille Calas est protestante. L’Eglise qui est une puissance dans la société, étant entendu que la société est majoritairement catholique et que les protestants sont censés ne pas exister.
On va voir également fonctionner tous les organes de la justice de l’époque : la justice royale déléguée, le Parlement et la justice retenue par l’intermédiaire des conseillers du Roi.
On va aussi voir un avocat inattendu en la personne de VOLTAIRE. D’où particularité de cette affaire. En somme les philosophes se font avocats, ils font écho pour les innocents accusés et condamnés, et nous allons trouver cette même attitude dans un autre moment : affaire Dreyfus.
Les faits :
Le 14 octobre 1761, l’un des fils de Jean Calas, Mar Antoine est retrouvé pendu dans la maison familiale. Le mystère : les Calas sont officiellement catholiques. Baptisés à l’Eglise comme la loi le prévoit ce qui ne les empêche pas de célébrer chaque dimanche le culte familial, comme beaucoup de familles protestantes.
Comment cette mort peut être expliquée ?
Thèse officielle : Mar Antoine était licencié en droit et il souhaitait devenir avocat, mais pour le devenir il était

en relation

  • l'art
    3730 mots | 15 pages
  • L' action des écrivains est-elle indispensable dans les combats pour plus d'humanité et plus de justice?
    1796 mots | 8 pages
  • Exposé les fleurs du mal de baudelaire
    925 mots | 4 pages
  • Scientologie
    8029 mots | 33 pages
  • L'Affaire Dreyfus
    6600 mots | 27 pages
  • Verri
    3185 mots | 13 pages
  • L'affaire calas
    2402 mots | 10 pages
  • La mémoire collective
    5689 mots | 23 pages
  • Rougons macquart
    1451 mots | 6 pages
  • J'accuse de zola
    1311 mots | 6 pages