Histoire des communications

1264 mots 6 pages
Oui, l’imprimerie typographique résulte de l’imprimerie à caractères mobiles, sans les caractères mobiles l'imprimerie n'aurait pas existé « la technique de la lettre moulée restera sensiblement identique durant près de trois cents ans ».

Il faut toutefois réunir quatre éléments (éléments qui étaient déjà tous inventés) pour permettre l’impression typographique; soit le papier, la presse à imprimer, une encre permettant l'impression des deux faces du papier et des moules en métal pour former les multiples caractères mobiles.

La typographie fait appel à plusieurs corps de métiers. Quelles sont les conséquences de cette organisation sur la diffusion de cette technologie?

On peut dire que la typographie a permis à plusieurs corps de métiers de se réhabiliter socialement, car certains étaient méprisés depuis longtemps. Les typographes devaient être des gens cultivés, car ils étaient les premiers à lire ce qui était imprimé.

Cette organisation a aussi eu des conséquences économiques et culturelles très importantes (« les grandes villes constituent de véritables creusets culturels, autour desquels gravitent les grands esprits »). Les gens peuvent, maintenant, entrer en contact avec d'autres cultures, ils approfondissent leurs connaissances ou en apprennent d'autres, cette technologie devient accessibles à un grand nombre de gens ce qui a pour conséquence de contrer l’ignorance des gens de l’époque.
« C'est ainsi que le mouvement humaniste et ses idées connaissent une vaste diffusion. » Les coûts sont élevés et l’imprimerie s’industrialise.

Du 15e au 17e siècle, le lectorat du texte imprimé ainsi que les types de littérature sont restés les mêmes. Oui ou Non?

Oui et Non, il y a eu une évolution, du 15e au 17e siècle, souvent en fonction de modes littéraires :« la littérature mystique au 15e siècle, l'antiquité classique et chrétienne au 16e siècle, ou encore le roman et les écrits satiriques au 17e siècle ».Les livres se sont transformés au fil des

en relation

  • HISTOIRE ET COMMUNICATION
    606 mots | 3 pages
  • histoire de la communication
    1733 mots | 7 pages
  • Histoire de la Communication
    1205 mots | 5 pages
  • Histoire des communications
    806 mots | 4 pages
  • histoire de la communication
    1724 mots | 7 pages
  • Histoire de la communication - introduction
    523 mots | 3 pages
  • Histoire de la communication: la radio
    3924 mots | 16 pages
  • Note de cours histoire des communications
    1201 mots | 5 pages
  • Dissertation Histoire De La Communication 1
    1299 mots | 6 pages
  • Histoire des communications au québec - la liberté de presse
    2241 mots | 9 pages