histoire des institutions

1063 mots 5 pages
Alexandra
Carroy
Groupe 2

La Féodalité

« La féodalité a été fondée sur des sentiments nobles :loyautés, protections, services. Les autres systèmes politique se fondent sur des sentiments méprisables : égoïsme, convoitise, jalousie, lâcheté. »
Nicolas Gomez Davila (1913-1994) La féodalité, est une organisation politique, qui a dominé l'Europe de l'Ouest du Xe siècle au Xve siècle. C'est une tradition germanique qui lie le chef et son compagnon d'armes, en revanche le chef doit protéger ses fidèles et de leur confier des missions plus ou moins importantes. A la fin des Carolingiens, les roi délèguent des parts de leur autorités royales à des vassaux. Ce systèmes est basé sur l'attribution de fiefs qui se généralise aux niveaux inférieurs : les comtes attribuent des fiefs aux seigneurs. Ce systèmes s’amplifie lorsque les Capétiens arrivent sur le trône de France. La féodalité est issue de la décomposition des pouvoirs publics des rois, puis ensuite des ducs et des comtes vers les seigneurs. Son impact sur la société a été assez fort en Europe occidentale et plus particulièrement en France. Une fois installés les descendants des propriétaires initiaux revendiquent d'être les propriétaires des domaines dont ils héritent, le roi ou le seigneur ne peut plus les retirer sans motif grave. A la fin de la période carolingiennes les terres et les fonctions sont devenu héréditaires. Dans les prochains paragraphes nous vous expliquerons les principes de la féodalité. Pour cela nous parlerons d'abord de l'origine de la féodalité et ensuite nous vous expliquerons le régime féodal.

Dans le paragraphe suivant nous développerons la faiblesse des carolingiens, qui est la cause générale de la féodalité, et ensuite nous parlerons des causes spéciales. La faiblesse des derniers rois carolingiens a été une cause essentielle au développement de la féodalité. Le plus grand souverain de cette période, a été Charlemagne, empereur en 800. Il est parvenu a

en relation

  • Histoire des institutions
    1434 mots | 6 pages
  • Histoire des institution
    327 mots | 2 pages
  • Histoire des institutions
    1683 mots | 7 pages
  • Histoire des institutions
    2948 mots | 12 pages
  • Histoire des Institutions
    3672 mots | 15 pages
  • Histoire des institutions
    2512 mots | 11 pages
  • Histoire des institutions
    1134 mots | 5 pages
  • Histoire des institutions
    330 mots | 2 pages
  • Histoire des institutions
    10225 mots | 41 pages
  • Histoire des institutions
    968 mots | 4 pages