Histoire du roman au xixème siècle

Pages: 6 (1426 mots) Publié le: 9 mai 2012
Introduction :
Après s’être considérablement développé au 18ème siècle en empruntant des chemins variés, le roman devient le genre majeur du 19ème siècle ; mode d’expression favori de la bourgeoisie, il profite du développement des villes et d’une plus grande diffusion du livre et de la presse. En effet, les romans paraissent d’abord en feuilletons dans les revues avant d’être publiés enlibrairie. Les formes et les thèmes romanesques dépendent des mouvements littéraires qui se succèdent au cours du siècle.
On peut alors se demander quelles sont les différentes formes de roman et quelles étaient les visions du roman selon certains auteurs.
Pour cela, nous verrons dans un premier temps le roman lié au romantisme, puis dans un second temps Balzac et Flaubert pendant le réalisme, etenfin Zola et Maupassant pendant le naturalisme.
I- Le roman et le romantisme
Roman vient du latin « romanus ». Le roman n’est pas la forme littéraire privilégiée du romantisme qui s’exprimera davantage au théâtre et dans des poèmes. Cela ne veut pas dire que les auteurs romantiques n’aient pas écrit de romans. Mais le romantisme produira davantage de romans caractéristiques du mouvementlittéraire en Angleterre avec le roman noir ou les romans psychologiques de Jane Austen et sociaux de Dickens.
a) Le roman et l’expression du moi
Voisin de l'autobiographie qu'illustre l'imposant Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand (1848), le roman autobiographique à la première personne marque le début du siècle avec le goût pour la confession intime cachée derrière un prête-nom, en associantlyrisme et narcissisme pour explorer le mal de vivre d'une génération. Il constitue l'un des apports importants du romantisme à la littérature avec des œuvres personnelles comme René (Chateaubriand -1802), Corinne (Madame de Staël -1807), ou La Confession d'un enfant du siècle (Musset – 1836).
b) Le roman social
L’écrivain romantique, s’il est préoccupé par sa propre sensibilité estnéanmoins investi d’une mission : il se doit de guider les hommes et améliorer leur sort. D’où cet engagement en faveur des plus pauvres que l’on trouve aussi en Angleterre avec Dickens. Engagé contre la misère, Victor Hugo s’en prend à une société qui punit au lieu d’éduquer en imaginant le personnage de Jean Valjean dans Les Misérables. Il avait déjà pris parti contre le système judiciaire dans deuxpetits romans de jeunesse, comme Le dernier jour d’un condamné (1829). D’autres écrivains empruntent cette voie du roman social, comme Eugène Sue avec ses Mystères de Paris (1843).
c) Le roman populaire et historique
Le roman de cape et d’épée qui situe une action aux multiples rebondissements dans un cadre historique connaît ses heures de gloire avec Alexandre Dumas qui publie plus d’unecentaine de romans dont Les Trois Mousquetaires en 1844.
Walter Scott a mis à la mode le genre du roman historique. Les écrivains y cultivent nostalgie et recréation du passé en mêlant personnages, faits imaginés et actions historiques. Le genre se prolonge tout au long du siècle avec quelques œuvres notables comme Les Chouans (Balzac - 1829), Salammbô (Flaubert – 1862).

II– Le roman et leréalisme

Dans Le Rouge et le Noir (1830), Stendhal écrit : « Un roman, c’est un miroir que l’on promène le long des chemins », cette définition convient parfaitement au roman réaliste.

a) Balzac et le réalisme

Honoré de Balzac crée en imaginant La comédie humaine, sous le titre de laquelle il réunit près d’une centaine de romans, un prodigieux univers parallèle à la réalité. Le retour despersonnages contribue à créer une illusion de réel et le lecteur, en retrouvant dans Illusions perdues Eugène de Rastignac le héros du Père Goriot, a l’impression d’avoir affaire à un monde bien réel. L’organisation du roman en plusieurs parties appelée scènes révèle le projet du romancier : il s’agit bien de tendre à la réalité le miroir dont parlait Stendhal et comme il l’affirme dans son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Xixème siècle : siècle du roman
  • Le roman au xixeme siècle
  • Roman et société au xixème siècle
  • Le roman et la nouvelle au XIXème siècle
  • Le roman du xixeme siecle
  • Le roman réaliste au xixème siècle
  • Xixème siècle le roman
  • Histoire du xixème siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !