Histoire

1521 mots 7 pages
Le roi législateur à l’époque franque

à La transmission du pouvoir royal était généralement assurée par l'héritage du plus proche parent de la génération suivante : en ce cas, le régime est celui de la « monarchie héréditaire ». En théorie, cependant, le roi était « élu » — au sens premier, c'est-à-dire choisi — par ses pairs, les grands du royaume. Cette méthode devait permettre d'éviter que des incapables n'accèdent au trône. C'est pourquoi étaient chantées lors des cérémonies du sacre les « acclamations carolingiennes » reprenant ainsi l'ancienne coutume franque de l'élection du roi par sa montée sur le pavois.
Les évènements historiques ont créé la coutume du choix du fils aîné du roi comme nouveau roi, en raison de l'association par son père du fils à l'administration du royaume. Et là encore une ancienne coutume franque s'appliquait : la loi salique (car provenant des Francs saliens comme Clovis), excluant les femmes de l'hérédité dans le souci non seulement que le chef fût toujours un homme capable de faire la guerre s'il le fallait, mais aussi que par mariage le territoire ne soit pas démembré ou apporté à la famille de l'époux…

I) La législation

A) Définition de la fonction royale Les mérovingiens ont cherché à maintenir les institutions administratives de la Gaule romaine ; mais il n’ont pas réussi à perpétuer un Etat faute, malgré qqn apparences d’en percevoir et s’approprier la notion. Au niveau des apparences, on constate que les rois cherchent à se situer ds la lignée de Rome, en parant de titulaires romaines : Ainsi, Clovis par ex, obtient d’Anastase, empereur de Bysance, le titre d’Auguste, patrice des romains ainsi que les insignes de consulat. Ce besoin de légitimation, auquel l’église donne tout son secours, ne va pas pour autant très loin, car en réalité, le roi méro reste un chef de guerre : il est essent le ‘rex francorum’ le roi des Francs, alors mm le royaume est peuplé, outre les Francs, de burgondes et de galo romains.

en relation

  • Histoire histoire
    2398 mots | 10 pages
  • Histoire
    912 mots | 4 pages
  • Notre histoire
    310 mots | 2 pages
  • Histoire
    4105 mots | 17 pages
  • Histoire
    879 mots | 4 pages
  • Histoire
    679 mots | 3 pages
  • histoire
    661 mots | 3 pages
  • histoire
    6031 mots | 25 pages
  • Histoire
    557 mots | 3 pages
  • Histoire
    1805 mots | 8 pages