Histoire

514 mots 3 pages
Chapitre 6 : La IIIème République, naissance et affirmation de la république parlementaire

Deux traumatismes : la Guerre et la Commune

Guerre de 1870 : mal engagée et désastreuse, la France prend alors l'initiative de la guerre, mais, isolée en Europe alors que les états Allemands font bloc autour de la Prusse. L'armée allemande se révèle par la suite très efficace = surprise car, l'armée française est beaucoup plus expérimentée contrairement à la Prusse qui n'avait que écrasée l'Autriche : Karl Von Clausewitz.
Les premiers désastres : Aout et Septembre 1870 entraînent l'effondrement de l'Empire, ce qui est logique étant donné la faiblesse de la légitimité du régime. Le gouvernement républicain sous Gambetta poursuit la guerre = folie stratégique, Paris est rapidement investi par l'armée prussienne : long siège des armées de province qui se forment mais, qui sont incapables de vaincre les Allemands, seule l'armée du Nord parvient tant bien que mal à les contenir conduite par le Général Faidherbe.
La défaite de 1870 : traumatisme profond pour le nationalisme français qui vit encore sur le mythe de la grande nation ; beaucoup n'imagine pas que la Prusse puisse vaincre la France, donc perte de l'influence de la France et après 1870 : L'Allemagne établit sa prépondérance d'autant plus que la France reste isolée pendant 20 ans, car elle est devenue une France républicaine dirigée par des hommes et à beaucoup de mal à trouver des alliés, traumatisme encore accentué par la perte de l'Alsace-Moselle. Sous le choc, le nationalisme français se transforme : c'est le 1er nationalisme issu de la révolution qui se situe à gauche = optimisme : croit en la mission de la France qui doit apporter les Valeurs de la Révolution, c'est celui de Hugo qui croit à l'amitié entre les peuples.
Ce nationalisme ne va pas disparaitre, mais monde dangereux, France menacée par les étrangers surtout les Allemands, se développe alors un nouveau nationalisme encré à droit et qui est

en relation

  • Histoire histoire
    2398 mots | 10 pages
  • Histoire
    912 mots | 4 pages
  • Notre histoire
    310 mots | 2 pages
  • Histoire
    4105 mots | 17 pages
  • Histoire
    679 mots | 3 pages
  • Histoire
    1805 mots | 8 pages
  • Histoire
    981 mots | 4 pages
  • Histoire
    557 mots | 3 pages
  • Histoire
    1877 mots | 8 pages
  • Histoire
    879 mots | 4 pages