"Il n'était qu'austérité et colère", sainte colombe dans tous les matins du monde

Pages: 9 (2086 mots) Publié le: 6 mars 2011
« Il n’était qu’austérité et colère. » Cette phrase de Marin Marais, extraite de l’ouverture du film de Corneau Tous les Matins du Monde, présente d’emblée le musicien Sainte Colombe comme un homme à part, en proie à l’isolement et aux accès de fureur. Telle est la description qu’en fait son ancien élève, et elle s’avère être fidèle au personnage, dans une certaine mesure du moins. En effet,qu’en est-il de Sainte Colombe, le père et l’époux ? Qu’en est-il du musicien sensible et profondément humain ?
Sainte Colombe est avant tout, dans l’esprit du lecteur de Quignard, et aux yeux du spectateur de Corneau, un homme austère et colérique ; un homme à l’écart de la cour, sauvage et résolument hermite.
C’est un aspect du personnage que Corneau a développé de façon centrale dans son adaptationcinématographique de l’œuvre de Quignard : en passant de la narration neutre et objective du roman à la narration de Marin Marais, il montre en effet Sainte Colombe tel qu’il a été perçu par son élève, et donc quelqu’un d’extérieur à la famille du musicien et à la vie que ce dernier mène, quelqu’un qui s’est introduit dans la vie de cet homme austère. Ainsi, Marin Marais et Sainte Colombe sontdes personnages en constante opposition durant la majeure partie du film, de façon à ce que le spectateur décèle la sauvagerie et l’austérité fondamentales de Sainte Colombe. Physiquement déjà, on perçoit des contrastes importants : Sainte Colombe est vêtu de noir, en signe de son deuil et de ses vêtements passés de mode, alors que Marin Marais revêt des couleurs criardes (« rouge comme la crêted’un vieux coq », p.40 dans le roman) ; Sainte Colombe représente la vieillesse, on le voit à son crâne dégarni et à ses cheveux poivre et sel, tandis que la longue chevelure blonde de Marin Marais évoque la jeunesse, conformément aux codes du théâtre grec antique. L’un des deux musiciens, Marin Marais, finira par appartenir à l’univers ostentatoire de la cour (« Marin Marais, à vingt trois ans, futnommé Ordinaire de la chambre du roi », p.89), tandis que l’autre reste dans la sobriété et l’humilité des Jansénistes (on le voit lors de son double refus face aux envoyés du roi dans le film, « Vous direz à sa majesté que son palais n’a rien à faire d’un sauvage », 0h25’14’’). Il semble d’ailleurs que ce soit dans l’esprit de cette sobriété qu’il ait « renoncé à toutes les choses qu’il aimait surcette terre, les instruments, les fleurs, les pâtisseries, les partitions roulées, les cerfs-volants, les visages, les plats d’étain, les vins » (p.35). C’est donc en partie grâce à l’opposition à Marin Marais, jeune homme vivant dont le talent se verra ouvrir les portes de la cour, que l’on voit Sainte Colombe comme l’homme isolé, austère et passé de mode.
Sainte Colombe est aussi un hommesauvage fortement attaché à la nature dans laquelle il évolue. On le voit dans la place que prennent les descriptions de la nature dans le roman : « le jardin était étroit et clos jusqu’à la rivière. Il y avait des saules sur la rive et une barque dans laquelle Sainte Colombe allait s’asseoir le soir quand le temps était agréable » (p.9). La vie de Sainte Colombe est régie par les éléments quil’entourent au quotidien, comme il l’explique lui-même dans le film à l’instant 0h25’14’’ : « Mes amis sont les souvenirs. Ma cour, ce sont mes saules, l’au qui court, les goujons, les fleurs de sureau. » C’est d’ailleurs à ce moment qu’il se qualifie lui-même de sauvage. Il dit, dans le film (0h27’07’’) et dans le roman (p. 30), « Je préfère mes poules aux violons du roi, et mes porcs à vous-mêmes » ; ilmontre ici son isolement et son détachement total par rapport aux choses de la cour, une réaction peu attendue dans ce contexte. Enfin, c’est lors de ce passage que Sainte Colombe laisse sa rage éclater (dans le film) : soulevant une chaise en l’air, il hurle « Quittez-moi, quittez-moi ! » C’est dans cette scène, lorsqu’on le voit en opposition sous tous rapports avec les courtisans, que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tous les matins du monde
  • Tous les matins du monde
  • Le traitement de sainte colombe dans le livre et le film tous les matins du monde
  • En quoi les personnages de sainte colombe et de marin marais sont-ils à la fois opposés et complémentaires dans tous les...
  • Quelle sont la place et les fonctions du personnage de mme de sainte colombe dans le roman et dans le film tous les...
  • Tous les matins du monde
  • Tous les matins du monde
  • tous les matins du monde

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !