immigratioen france de 1850 à nos jours

627 mots 3 pages
1850-1914

L'asile:

La France a besoin de mains d’œuvres car le nombre de travailleurs dans l'industrie baisse.
Révolutions politiques et industrielles appellent à une migration de masse.
Agriculture, mines et industries → appel de migrants.
France = terre des libertés et des droits de l'homme.

Le travail:

Immigration du travail.
Italiens, Suisses, Allemands, Espagnols et Belges (1866: les plus nombreux, ils travaillent dans le textile et les mines du Nord de la France, se sont aussi des saisonniers agricoles)
1881 : 1 millions d'étrangers → 3% de la population
Baisse de la natalité
Exode rural → Manque de mains d’œuvres agricoles → appel des étrangers
1900 : Italiens les plus nombreux
L'immigration frontalières ne suffit plus
Multiplication du nombre de petits commerces tenus par des étrangers
Plein emploi → faciliter d'insertion dans la société

Loi de 1889: document 1

IIIème République
1ère loi sur la natalité
Déséquilibre entre étrangers et nationaux en Algérie

De la xénophobie aux papiers: document 2

Étrangers = ennemis pour la patrie + sauvages porteurs de maladies
Violence physique en milieu ouvrier
Massacre Aigues Mortes en 1893
Surveillance des étrangers par l’État :
- 1888 : enregistrement en mairie pour travailler
- 1893 : Immatriculés → feuilles 46 sous (permis de travail, ancêtre de la carte de séjour)

1919-1939

Travailleurs et réfugiés arrivent en masse
Crise de 1929 → indésirables
Morts de la guerre + reconstruction du pays → besoin de mains d’œuvres étrangères
1920 : expansion industrielle + dépeuplement rural

Les années vingt:

1921 : 1 532 000 étrangers
1926 : 2 409 000 étrangers
1931 : 2 715 000 étrangers = 7% de la population
Augmentation du nombre d'immigrés de 1921 à 1931, il double presque en 10 ans
La France est le 1er pays de l'immigration

Le rôle de l’État:

1919-1920 : convention de l'immigration avec la Pologne, l'Italie et la Tchécoslovaquie

en relation