inch'allah

Pages: 20 (4944 mots) Publié le: 11 juin 2014

Festival « À FILMS OUVERTS.BE »
Pour l’interculturalité
Contre le racisme

C’est donc dans le cadre du festival « À FILMS OUVERTS » que nous nous rendons au Centre Culturel Arabe en Pays de Liège pour visionner le film « Inch’ Allah », assister à une conférence et écouter des témoignages sur le conflit israélo-palestinien. Afin de vous faire découvrir cette soirée de long en large, je vousraconterai le film dans un premier temps ainsi que les sentiments qui en ont émergés. Dans un second temps, je tâcherai de faire la lumière sur ce conflit. Pour terminer, ayant constaté un léger parti pris dans les propos tenus, je tâcherai d’objectiver ce genre de conférence, d’en comprendre le sens.
Le film









La réalisatrice, Anaïs Barbeau-Lavalette a une relation trèsfusionnelle avec la Palestine, un territoire qu'elle a découvert lors d'un précédent tournage pour un documentaire : "J’ai eu comme un appel, un réel coup de foudre, avec tout ce que ça peut avoir d’ambigu", se remémore la réalisatrice, en poursuivant : "Un mélange d’amour/haine, de fascination et de confrontation. J’ai décidé d’y retourner pour une plus longue période. J’y ai étudié la politique etl’arabe. Je m’y suis fait des amis". Ses nombreux voyages et rencontres dans la région ont inspiré l'écriture d'Inch'Allah : "J’ai commencé à écrire mon scénario là-bas, suite aux rencontres que j’y ai faites. La plupart des personnages sont inspirés de personnes réelles." Elle s'intéresse aux conséquences que peut avoir une guerre sur une personne étrangère et a priori non concernée par le conflit :"À quel point un conflit qui ne nous appartient pas peut-il devenir le nôtre ? Au fur et à mesure, Chloé est avalée par la guerre. Elle ne peut pas rester simple témoin. C’est ce que j’avais envie d’exprimer", raconte la réalisatrice. "Dans un tel contexte, nos barrières de protection tombent. Nous ne sommes pas immunisés contre ça. La guerre n’appartient pas qu’aux autres". Le personnage de Chloépermet aussi l'identification et l'implication du spectateur : "Son cheminement pourrait être le nôtre. C’est ce qui m’intéresse", termine Anaïs Barbeau-Lavalette. Pour les séquences de tournage dans les camps de réfugiés palestiniens, la réalisatrice a tenu à faire participer la population même de ces camps, comme elle l'explique : "Les gens des camps y ont participé, notamment à la sécurité et àla figuration. Le tournage créait un grand événement et de l’excitation. On a minimisé les tournages de nuit, plus risqués. Quand les scènes le permettaient, on y intégrait la population". Comme dans son précédent film Le Ring (2007), Anaïs Barbeau-Lavalette a laissé une grande place aux enfants, symbole d'espoir. On repense à Safi, cet enfant en habit de super héros, qui clôt le film en faisantun petit trou dans le mur de séparation et qui voit de l’autre côté « un grand arbre, et un petit arbre », symboles à interpréter comme on le veut. Moi, j’y vois le symbole du grand, du fort et du faible, ce de quoi, la vie est faite. D’autres, pendant le débat, y voyaient une image d’espoir : un petit arbre, aussi faible soit-il deviendra grand et fort. Ou d’autres encore y voyaient la protectiondu grand sur le petit…
Il est cependant difficile d’interpréter les nombreux symboles de ce film sans connaître le fond de l’histoire de ce conflit (pour autant que ce soit possible). Sachant qu’au mois de mai, cela fera 66 ans que cette guerre existe, tâchons d’en comprendre la source.
Le conflit israélo-palestinien
Origines du conflit
Les racines du conflit se trouvent, dans le contextemondial d'exacerbation des nationalismes européens et d'affaiblissement de l'empire ottoman, dans l'opposition progressive des objectifs du sionisme en Europe et du nationalisme arabe au Proche-Orient.
Le sionisme naît comme une réponse au sentiment antisémite qui s'est développé au cours du XIXe siècle, en Europe et en Russie. Theodor Herzl, journaliste dans l'empire austro-hongrois, publie en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse inch'allah dimanche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !