inegalites de leconomie numerique

3138 mots 13 pages
ISSN 1251 - 8107

QUATRE PAGES

juillet 2002

52
52

Inégalités et économie numérique : comparaisons transatlantiques
La diffusion des technologies de l’information et des communications est souvent présentée comme responsable du développement des inégalités de salaires et d’emploi des deux côtés de l’Atlantique dans les vingt dernières années. Selon l’hypothèse du biais technologique, les TIC profiteraient essentiellement aux travailleurs qualifiés dont elles augmenteraient la productivité, les rémunérations et les opportunités d’emploi. Pourtant, les enseignements de comparaisons entre l’Europe et les Etats-Unis convergent pour montrer qu’il n’y a pas de relation univoque et prédéterminée entre les nouvelles technologies de l’information et des communications d’une part, et les inégalités de salaires ou d’emploi d’autre part.
Depuis plus de vingt ans, la situation des travailleurs peu qualifiés s’est détériorée du point de vue de l’accès à l’emploi et des rémunérations. C’est le cas dans la plupart des pays industrialisés, même si le constat diffère des deux côtés de l’Atlantique. Les inégalités de salaire se sont les plus développées aux Etats-Unis, alors que les inégalités d’emploi se sont surtout creusées en
Europe, particulièrement en France. Pour expliquer ces évolutions, on a recherché des facteurs à la fois structurels et communs à l’ensemble des pays industrialisés. De nombreux travaux ont ainsi discuté les effets de la concurrence des pays à bas salaires dans une économie de plus en plus mondialisée, ceux de l’expansion du tertiaire et du déclin de l’industrie, l’impact des changements dans la structure des coûts relatifs du travail ou encore du rôle de l’éducation et de la formation. Au-delà de toutes ces explications, c’est

l’avènement de l’économie numérique au travers de la diffusion des nouvelles technologies de l’informa1. Une définition large des tion et des communi- TIC inclut tous les produits
cations

en relation

  • Une nouvelle économie
    11890 mots | 48 pages
  • competitivite
    37727 mots | 151 pages
  • Cours relation internationale
    24132 mots | 97 pages