INFORFMATION GENETIQUE, STABILITE ET VARIABILITE

Pages: 5 (1121 mots) Publié le: 24 novembre 2013
PARTIE 1: INFORFMATION GENETIQUE, STABILITE ET VARIABILITE



CHAPITRE I: Biochimie des acides nucléiques



Objectifs: - comprendre et connaître la structure des ADN et ARN
- savoir définir les molécules de bases
- savoir dessiner les ADN et ARN à plusieurs nivaux de précision
- connaître quelques applicationstechnologiques et médicales


I. LES NUCLEOTIDES MONOMERES

Les Nucléotides sont en quelque sorte des «briques imbriquées». Ils sont formés d'un sucre à 5 carbones (ribose ou désoxyribose) associé à une base azoté et un groupement triphosphate.


L'ADN est très stable contrairement à l'ARN qui est fragile.

Les bases azotées

Les bases pyrimidiques sont: Thymine, Cytosine et Uracile.
Lesbases puriques sont: Adénine et Guanine.
On retrouve les bases puriques et pyrimidiques dans les acides nucléiques, mais la thymine n'est présente
que dans l'ADN et l'uracile dans l'ARN.

Les Nucléosides sont constitués de sucres reliés par des liaisons covalentes (=liaisons stables) et de bases azotés. On peut obtenir des adénosines, Thymidines, Guanosines, Citidine et Uridine.

Pour obtenirdes nucléotides il faut en plus un groupement phosphate.

Les ribonucléotides

- Adénosine mono, di, triphosphate: AMP, ADP, ATP
- Guanosine mono, di, triphosphate: GMP, ADP, GTP
- Cytosine mono, di, triphosphate: CMP, CDP, CTP
- Uridine mono, di, triphosphate: UMP, UDP, UTP

Les désoxyribonucléique

- Désoxyadénosine mono, di triphosphate: d AMP, d ADP, d ATP
- Désoxyguanosinemono, di triphosphate: d GMP, d GDP, d GTP
- Désoxycytidine mono, di, triphosphate: d CMP, d CDP, d CTP
- désoxythymidine mono, di , triphosphate: d TMP, d TDP, d TTP

II. STRUCTURE PRIMAIRE DES ACIDES N UCLEIQUES

1) la liaison phosphodiester
La liaison phosphodiester est une liaison covalente formée entre un groupement 3'OH d'un nucléotideet d'un groupement phosphate 5' porté par un autre nucléotide. C'est une réaction qui est catalysée par des enzymes spécialisées (ARN pol, ADN pol).
La formation de cette liaison libère un groupement phosphate PPi, les ARN et ADN sont des chaînes de polynucléotides polarisées par des extrémités 5' phosphate et 3'OH.



2) ADN
Les chaînes d'ADN sont constituées de désoxyribose, de 4bases azotées (A, T, C, G). Ces bases azotées ne s’enchaînent pas au hasard le long de la molécule d'ADN. C'est l'ordre des bases le long des chromosomes qui va définir l'information génétique: on parlera de séquence d'ADN ou séquence de gène pour définir ce gène. D'autre par on définit le Génome comme étant l'ensemble des gènes d'un organisme.

3) ARN
Il existe des ARN codant tels que lesARNm ET des ARN non codant tels que ARNt, ARNr. Les ARN sont plus petite et moins stable que les ADN. Ils sont biochimiquement constitués de courtes séquences nucléotidiques de quatre bases ( A, U, G, C) et d'un ribose. Il y a de nombreuse enzyme qui dégradent ADN et ARN ce sont des nucléases. Ces nucléases peuvent êtres très spécifique:
-pour l'ADN on parle de DNases
-pour l'ARN on parle deRNases

4) Séquençage
L'ARN n'est pas séquencé, c'est l'ADN qui peut l'être. Parfois on voudrait séquencer les ARNm, mais pour cela il doit être intégré à l'ADN sous forme complémentaire, on parle de ADNc ( ADN complémentaire) qui seront introduit dans les rétrovirus et transcrit grâce à une enzyme la transciptases inverse ou reverse transciptase. Il existe des sociétés privées qui séquencesdes ARNm et des ADNc car cela est possible grâce à la technologie actuelle. C'est donc possible technologiquement d'avoir des séquences nucléotidique d'un organisme mais cela ne donne pas les gènes, la fonction des gènes et ni comment sont régulé ces gènes.

III. STRUCTURE DU GENOME

1) Données expérimentales sur la structure des génomes

Règles de Chargaff

Chargaff a mesuré et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expression, stabilité et variabilité du patrimoine génétique
  • Stabilité et variabilité des genomes
  • Stabilite et variabilité des génomes
  • Stabilité et variabilité des génomes
  • Stabilité et variabilité des génomes et évolution
  • Stabilité et variabilité des génomes
  • Variabilité génétique et mutation de l'adn
  • évaluation expression et variabilité du programme génétique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !