Intro dissert scrutin majoritaire représentation proportionnelle

464 mots 2 pages
INTRODUCTION DISSERTATION:

«Scrutin majoritaire ou représentation proportionnelle?»

«Le choix entre le scrutin majoritaire et la représentation proportionnelle est la décision majeure de l'organisation du système électorale» voilà ce qu'affirme Philippe Ardant spécialiste du droit et de la jurisprudence constitutionnel au XXème siècle.
Le scrutin majoritaire (du latin «scrutinium» action de fouiller) est le mode d'élection le plus ancien, il est de nos jours utilisé en France pour l'élection des députés. Il peut être uninominal (choix d'un seul nom) et plurinominal (choix entre plusieurs noms). Il est également utile de savoir que la majorité peut être ambivalente, c'est à dire: Relative (candidat élu selon le nombre de voix) ou bien encore absolue (si le candidat remporte plus de la moitié des suffrages il remporte l'élection). Le scrutin majoritaire se pratique sur un territoire géographique appelé: «circonscription électorale»
En revanche, la représentation proportionnelle (du latin «proportio» qui signifie en fait «proportion») permet de faire en sorte que les élus reflètent le plus équitablement possible la diversité des opinions des électeurs. Pour ce mode de scrutin, chaque parti politique dispose de sièges qui par la suite sont divisés selon le nombre de voix obtenues, ce calcul réalisé se nomme le «quotient électoral».

Mais pourtant, tout deux représentent avantages et inconvénients, avant de développer cette argument dans la dissertation il est nécessaire de contextualiser ces faits dès l'introduction.
Le mode de scrutin majoritaire, par son effet d'amplification des victoires, présente l'avantage de désigner une majorité stable, en mesure de gouverner. Mais il faut noter que le mode de scrutin proportionnel est plus juste et peut être perçu comme étant le plus démocratique.
Cependant, concernant le scrutin majoritaire, son principal défaut est de ne pas conférer à l'assemblée désignée une représentation fidèle du corps électoral. De plus, on

en relation

  • Cours droit constit
    9881 mots | 40 pages
  • cours droit public
    42089 mots | 169 pages