Introduction écrit 1 capeps

1515 mots 7 pages
Sujet : L’enjeu de la scolarisation des pratiques physiques à fin du XIXème et au début du XXème siècle.

« Après la défaite de 1870, la gymnastique faite pour la mobilisation des collectifs, pour les mouvements d’ensemble, les exercices de force aux barres fixes, portiques ou espaliers, est l’objet d’un brusque développement en France » (G.Vigarello, Passion sport, histoire d’une culture, Paris, Textuel, 2000).
La défaite de Sedan s’accompagne d’une restauration complète du système politique français avec la proclamation de la IIIème République, le 4 septembre 1870, qui est le premier régime politique à s’imposer dans la durée depuis 1789, mais aussi et surtout, la victoire des républicains aux élections sénatoriales de 1879 qui signe définitivement l’arrivée d’une ère républicaine. Cette modernisation va expliquer une rénovation de la manière dont on utilise les pratiques physiques à cette époque. En effet, elles sont utilisées comme élément d’éducation du peuple, à la démocratie et à la république, autrement dit, les pratiques physiques et plus généralement, l’institution scolaire est envisagée comme un instrument politique d’état. Par les pratiques physiques, on cherche à former un citoyen éclairé, à véhiculer un ensemble de valeurs, de normes, d’usages jugés légitimes et par conséquent, à contrôler la population, particulièrement la jeunesse et les garçons qu’on cherche à maintenir sous pression face aux forces de droite qui n’ont pas abandonné la lutte et les idéaux qui sont les leurs. Ainsi, selon G. Andrieu, « si la gymnastique devient obligatoire pour tous les garçons en 1880 c’est principalement parce que la défaite nationale est devenue l’affaire de tous les citoyens mâles et non parce que la République est devenue humaniste et pense démocratiquement » (« La loi du 27 janvier 1880 », Spirales, n°13-14, 1998). On voit dans cette citation le souhait de renforcer le corps des individus dans un souci utilitaire, on veut discipliner cet outil qu’est le

en relation

  • Formation des enseignants d'eps
    4435 mots | 18 pages
  • Devenir professeur d'eps
    2816 mots | 12 pages
  • Fiche synthèse
    2102 mots | 9 pages
  • Art gothique
    2296 mots | 10 pages
  • Didactique et eps
    1725 mots | 7 pages
  • Histoire de l EP XIX à 50
    2995 mots | 12 pages
  • Ghfgg
    6211 mots | 25 pages
  • Dans quelle mesure l’éducation physique et sportive participe-t-elle à la culture des élèves ?
    6402 mots | 26 pages
  • Histoire du sport
    7659 mots | 31 pages
  • Eps et profesionnalisation
    6789 mots | 28 pages