Introduction à la sociologie politique

Pages: 9 (2003 mots) Publié le: 26 avril 2012
Introduction : Le privé et le politique
Introduction : Un « Homme publique », l’expression né en 1690, « Femme publique » né en 1545, cela signifie prostitué jusqu’aux années 2000. « Privé » Vient du latin privatus, on a une utilisation de ce terme à partir du Xe siècle. Le premier ensemble ‘’privé’’ c’est ce qui est intime de quelqu’un, on peut rattacher à ce sens-là, trois des définitions quedonnent le petit Robert, ce qui est particulier et opposé à l’intérêt commun, ce qui est difficilement accessible pour le public, et ce qui renvoi a l’intime. C’est sur ce dernier sens que nous allons étudier. Cela peut être aussi quelque chose qui ne dépend pas de l’Etat (l’école privée). Mais qui décide qu’une chose et privé ou non ?
I. Privé/ Public : Une frontière mouvante
A. Une InventionGrecque
La dichotomie privé/ public chez les grecs se faisait entre la cité, c’est-à-dire l’espace du commun pour les citoyens, l’espace de liberté, et celui de la justice, donc un espace avec une certaine égalité. L’oikos au contraire était la cellule familiale et la cellule économique qui étaient assez peu réglementé à l’époque. Les deux espaces étaient dominé par les hommes, qui exerçaientun pouvoir presqu’absolue sur leur femmes, leurs enfants, et leurs esclaves. Ce qui symbolisait le plus cela c’était la sexualité (pénétration selon le rang des hommes et non âge d’or de l’homosexualité).
B. L’élaboration médiévale
Ce sont les romains, qui les premiers vont employer la notions de ‘’public’’. Au Moyen Age, les juristes ont peu à peu développé l’idée d’une personne publique. Leroi a deux corps mortel, mais aussi un corps public « le roi a force de loi ». Ces deux corps sont indivisibles, ils fusionnent le public et le privé. Aujourd’hui encore on garde une trace de cela, en effet quand on parle de pouvoirs publics, on fait référence aux institutions de l’Etat.
C. Les Guerres de Religion à la tolérance religieuse
En Occident, jusqu’à la réforme au 16e siècle, on a desrégimes ayant une religion d’état, et donc des régimes très intolérants. Après le schisme protestant, deux grandes solutions s’imposent pour mettre fin aux guerres de religion. D’abord on a l’idée de partager le territoire, avec par exemple en Allemagne les princes qui décident de la religion d’Etat. La deuxième solution c’est la tolérance religieuse, c’est-à-dire les différentes formes de lachrétienté qui coexiste sur le même territoire. Les Humanistes ont contribué à ce dernier point avec la relativisation des religions. La raison d’Etat a considérablement contribué à la tolérance religieuse, au vu des guerres civiles. La dernière raison, c’est que pour les protestants le rapport à Dieu n’a rien à voir avec l’Etat, que cela ne concerne que le croyant en lui-même. Sur la base de latolérance religieuse va être dérivé à la liberté de pensée politique. L’idée que la sphère privée ne doit pas être mêlée à la sphère publique à l’Etat, vient de là.
C. L’opinion Publique
Avant le XVIIIe tout ce qui était publique concernait l’Etat, mais désormais cela peut être également des opinions collectives, la formation d’un jugement collectif sur les choix de l’Etat. Il y a un tribunal del’opinion, et un état pour être légitime doit se justifier envers cette opinion. Fondamentalement cette opinion publique s’oppose au privé, à l’intime, au personnel.
D. Les Paradoxes de la Citoyenneté « à la Française »
A partir du 17e siècle, l’académie française est créée, pour purifier la langue française et ainsi en faire la langue la plus parlée en Europe. De fait, le masculin prédomine sur leféminin dans la grammaire ainsi qu’en politique où l’on cherche à limiter leur influence. On a donc un recul des droits des femmes, avec l’absolutisme. Dans les ‘’salons’’ où les femmes jouent un rôle important, sont à peine tolérée. Paradoxalement le moment d’ouverture républicain, à savoir la révolution Française est également un moment qui rejette les femmes dans la sphère privé.
Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • introduction sociologie politique
  • Introduction sociologie politique
  • Sociologie l1 introduction à la sociologie
  • Introduction à la sociologie
  • Introduction à la sociologie l1
  • Introduction à la sociologie générale
  • introduction a la sociologie
  • Introduction à la sociologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !