Introduction commentaire

352 mots 2 pages
Exemple d’introduction générale rédigée

Monsieur Prudhomme

Le XIXe siècle est le siècle de la dominance bourgeoise. Cette nouvelle classe sociale a pris la place de la noblesse après la chute de la monarchie et est devenue puissante grâce à son argent .Les bourgeois se considèrent comme étant supérieurs aux autres classes par leur richesse. Les poètes de cette époque s’amusent alors à ridiculiser ces hommes en écrivant des poèmes. Un des plus célèbres poètes de ce siècle est Paul Verlaine, tristement célèbre car sa vie se résume à des échecs de tout genre. Il faut savoir qu’à cette époque les poètes étaient considérés comme des vauriens et étaient méprisés en particulier par la bourgeoisie. Le texte que nous allons étudier est un poème du nom de Monsieur Prudhomme qui est extrait des Poèmes saturniens de Verlaine. Ce poème s’inspire d’un personnage fictif inventé par le dessinateur Henri Monnier. Le texte fait le portrait de Monsieur Prudhomme, un père de famille issu de la riche bourgeoisie qui veut marier sa fille à un autre bourgeois et qui déteste les poètes. Il sera intéressant de trouver comment et par quels procédés le poète a pu ridiculiser toute la bourgeoisie à travers ce texte. Pour cela nous allons tout d’abord parler du ridicule présent dans le texte et ensuite des poètes et des bourgeois en général.

Durant le XVIIIème siècle, la littérature, avec ses auteurs contestataires, développa l’esprit critique des lecteurs. C’est en cela que l’on peut dire qu’elle prépara d’une certaine manière la Révolution française de 1789. Ce lien entre textes littéraires et événements historiques dans une société donnée amènera Sartre à dire au XXe siècle que « certains auteurs ont pris leur plume pour une épée ». Il faut entendre par là qu’à ses yeux, les mots sont un moyen efficace pour argumenter voire faire évoluer les sociétés. On peut alors se demander quel est le pouvoir des mots. Nous allons ainsi voir dans un premier temps les aspects positifs de la

en relation

  • Introduction de commentaire
    428 mots | 2 pages
  • Introduction commentaire
    309 mots | 2 pages
  • Introduction de commentaire: ronsard
    75524 mots | 303 pages
  • Introduction de commentaire: ronsard
    341 mots | 2 pages
  • Introductions commentaires Théatre
    344 mots | 2 pages
  • Introduction commentaire de hegel
    265 mots | 2 pages
  • Introduction Commentaire sur le Cid
    317 mots | 2 pages
  • Sénèque, introduction de commentaire
    272 mots | 2 pages
  • Formules D INTRODUCTION Du Commentaire
    613 mots | 3 pages
  • Commentaire Introduction Hegel
    4428 mots | 18 pages