Introduction générale au droit

Pages: 86 (21486 mots) Publié le: 5 décembre 2011
Introduction générale au droit

Introduction : 1ère approche du phénomène juridique et de la notion de droit

Le droit renvoi à un certains nombres de réalité.
En effet, pour la plupart, le droit renvoi au droit pénal car c’est celui dont on entend le plus parler (celui qui sanctionne…). En réalité, le droit est beaucoup plus large : droit international, droit administratif, droit dutravail etc. …
Pour d’autres, le droit est assimilé à la loi. Mais le droit et la loi sont différents car le droit est beaucoup plus général que la loi.
Pour d’autres encore, le droit est la justice mais c’est faux car les tribunaux ne sont pas là pour rendre la justice mais pour appliquer le droit. En effet, la vocation du droit n’est pas d’être juste. Chacun a son sens de la justice (elle a unsens universel).
Ou bien encore pour d’autres, le droit est une idée de liberté (liberté de la presse, d’opinion), ce qui est faux (procédure de divorce…).

· Le droit est un phénomène complexe qui ne se limite pas à un seul aspect, il est beaucoup plus général.

Lorsqu’on parle du droit on fait référence à 2 situations différentes :
1- Référence au droit français
2- Référence auxdroits des individus (mariage, protection de l’image…)
Ces 2 sens sont différents car :
1- Le droit fait d’abord référence à un système juridique, à un ensemble de règles qui sont plus ou moins dépendantes. (Ainsi, le droit américain, par exemple, s’oppose au système français).
Au sein même du droit français, il y a un certains nombres de catégories comme le droit du travail, droit pénal,droit civil…
Dans cette définition, on se réfère à un droit général, à un ensemble de règles qui vont former le système juridique français. Dans ce cas là, on peut définir le droit comme :
· un ensemble de règles qui organisent la vie en société comme un ensemble de norme qui gouverne les rapports entre les Hommes et qui s’impose, au besoin, par la contrainte = droit objectif.
2- Le termede droit peut avoir un autre sens, en effet, le droit qui se rapporte aux droits des individus est le droit subjectif. Ce droit subjectif est consacré par le droit objectif.

Le droit ne peut se concevoir qu’à condition qu’il y ait plusieurs individus. Mais, il existe 2 autres procédés :
- La morale
- La religion

Comparaison entre droit et religion :
Dans certains pays, les règlesjuridiques découlent de la religion. Cependant, dans la plupart des sociétés modernes, le droit et la religion n’entretiennent plus les mêmes rapports :
· En effet, on a des règles juridiques identiques à des règles religieuses.
· Cependant, il a y des règles juridiques qui n’ont rien à voir avec les règles religieuse.
· Et, il ya des règles juridiques contradictoire avec la religion.Même si les règles religieuses peuvent avoir une certaine emprise sur des croyants, il parait néanmoins nécessaire de bien différencier ces 2 modes de régulations sociales que sont le droit et la religion. En effet, ce qui les distingue, c’est que la religion est une relation entre l’Homme et dieu. De pus, la sanction à un non respect d’un commandement de la religion n’appartient pas à l’Etat.A contrario, la sanction juridique est mise en œuvre par un système juridique.

Comparaison entre droit et morale :
De très nombreuses règles de droit sont issu de la morale. Cependant il y a des oppositions entre droit et moral :
· Exemple : la règle juridique de la prescription : pour introduire une action en justice, il y a un délai pour agir, ce qui peut se révéler contraire à la morale.Les différences entre morale et droit :
· La morale relève de sa conscience personnelle
· Pour le droit, les règles juridiques sont issu de la volonté de certaines autorités
Autrement dit, le droit a pour objectif le maintien de l’ordre social tandis que la morale a pour finalité le perfectionnement intérieur de l’Homme. Cette différence de finalité se retrouve sur le terrain de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Introduction generale au droit
  • Introduction générale au droit
  • Introduction au droit générale
  • introduction générale au droit
  • Introduction generale au droit
  • Introduction générale au droit
  • Introduction generale au droit des obligations
  • Introduction générale au droit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !