Introduction

290 mots 2 pages
Dans cet extrait Emile de Rousseau, l'auteur évoque la culture et l'éducation. D'après lui, tout ce que nous n'avons pas à notre naissance, et dont nous avons besoin étant grands, nous est donné par l'éducation; alors qu'en général nous pensons que l'éducation est l'un des facteurs à l'origine de notre développement. Par ailleurs, son idée est renforcée par l'emploi du mot "tout", c'est-à-dire que ce n'est pas uniquement une partie de nos besoins mais la totalité, il ne laisse pas le choix d'une possibilité éventuelle de penser à un autre facteur. Mais qu'avons-nous à notre naissance? Nous naissons bébés, sans rien. Nous avons donc besoin de tout puisque nous partons de zéro. Et qu'avons-nous besoin à l'âge adulte? Comment connaître nos besoins futurs sans même connaître ce futur? Pour cela, nous avons nos proches qui ont vécu avant nous et qui peuvent nous aider tout au long de notre vie. Et enfin, qu'est ce que l'éducation, est ce la transmission des savoirs d'une personne à une autre? Dans ces cas là, elle est influencée par la culture de chaque individu et implique la vie en société. On dissocie souvent la culture de l'éducation, mais elles ont aussi un sens commun : le travail fait sur quelque chose ou quelqu'un pour le rendre meilleur. L'éducation est-il réellement le seul élément permettant d'acquérir les notions essentielles à notre vie ou y a-t-il d'autres facteurs qui influent notre développement? Bien évidemment, nous pensons directement au cadre familiale, à l'environnement. D'autre part, la culture dont parle Rousseau, est-ce un processus uniforme et neutre moralement ou un processus plus complexe qui collabore avec d'autre(s) notion(s)? Education et culture ont-ils une dimension normative, descriptive,

en relation

  • Introduction
    689 mots | 3 pages
  • introduction
    395 mots | 2 pages
  • introduction
    561 mots | 3 pages
  • Introduction
    251 mots | 2 pages
  • Introduction
    987 mots | 4 pages
  • Introduction
    1939 mots | 8 pages
  • Introduction
    255 mots | 2 pages
  • Introduction
    5682 mots | 23 pages
  • Introduction
    263 mots | 2 pages
  • Introduction
    279 mots | 2 pages