INTRODUCTION

Pages: 2 (380 mots) Publié le: 5 janvier 2015
Léopold Sédar Sengor
Vie et œuvre
Léopold Sédar Senghor vient du Sénégal. De brillantes études le conduisent à Dakar, puis à Paris, au lycée Louis-le-Grand, à la Sorbonne et à l’École NormaleSupérieure. C’est là qu’il rencontre le Martiniquais Aimé Césaire, avec lequel il fonde la revue L’Étudiant noir en 1934. Ils deviennent tous deux les chantres de la « négritude », pour expliquer etexhausser l’âme noire, trop longtemps humiliée. Agrégé de grammaire, Senghor commence à enseigner à Tours. En 1939, il est mobilisé, puis capturé et libéré. En 1944, il est nommé professeur à l’ÉcoleNationale de la France d’Outre-mer, langues et civilisations africaines.
En 1945, commence sa double carrière littéraire et politique. Il publie son premier recueil de poésie, Chants d’ombre, et est éludéputé du Sénégal à l’Assemblée constituante. En 1955, il fait partie du cabinet Edgar Faure, et en 1960, il devient le premier président de la République de Sénégal, constamment réélu jusqu’en 1980.Parallèlement, il publie encore de nouveaux poèmes : Les Hosties noires (1948), Les Éthiopiques (1956), Nocturnes (1961) ; il édite aussi une belle Anthologie de la poésie nègre et malgache de languefrançaise, avec une remarquable préface de Jean-Paul Sartre (1948), et plusieurs essais littéraires et politiques : Langage et poésie négro-africaine (1954), Liberté I et II, Nation et voie africaine dusocialisme (1961). Lu et célébré sur plusieurs continents, il a été reçu à l’Académie française en 1983.
L’œuvre de Senghor propose une heureuse synthèse des traditions des nègres et de la culturedes blancs. Il écrit en langue française, mais les images, les rythmes et les couleurs de ses poèmes viennent d’Afrique. La confession personnelle débouche souvent sur une revendication plusuniverselle, liant avec efficace l’âme lyrique* et la portée politique.
D’une langue savante, mêlée de rythmes populaires, il chante avec noblesse la terre, l’amour, la réconciliation, et s’élève souvent à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • introduction
  • INTRODUCTION
  • INTRODUCTION
  • Introduction
  • Introduction
  • Introduction
  • Introduction
  • Introduction

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !