Ionesco e.

265 mots 2 pages
Homme de théâtre français d'origine roumaine. Dans son théâtre, il lutte, par l'humour et la dérision, contre les stéréotypes de pensée et de langage, le conformisme, le fanatisme totalitaire, Quelques œuvres à connaître: La Cantatrice chauve (1950); Rhinocéros (1959).
L’entrée de Ionesco dans l’espace littéraire de l’après-guerre, de La Cantatrice chauve à L'Impromptu de l'Alma. Ionesco devient auteur, ou plutôt un « anti-auteur », présentant au public des « anti-pièces » qui s’écartent de l’horizon d'attente de celui-ci. Ionesco est alors un personnage iconoclaste et avant-gardiste. Arrivé sur les planches par le truchement de circonstances inattendues, il côtoie les rangs du collège de Pataphysique, et déroute la critique parisienne par ses facéties et son esprit de contradiction.Eugène Ionesco est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde, pour lequel il faut « sur un texte burlesque un jeu dramatique ; sur un texte dramatique, un jeu burlesque ». Au-delà du ridicule des situations les plus banales, le théâtre de Ionesco représente de façon palpable la solitude de l'homme et l'insignifiance de son existence. Il refusait cependant lui-même la catégorisation de ses œuvres sous la dénomination de théâtre de l’Absurde. « Je préfère à l’expression absurde celle d’insolite. » Il voit dans ce dernier terme un caractère d’effroi et d’émerveillement face à l’étrangeté du monde alors que l’absurde serait synonyme de non-sens, d’incompréhension. « Ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas une chose qu’elle est absurde

en relation

  • Rhincéros, e ionesco
    368 mots | 2 pages
  • Rhinocéros, e. ionesco : monologue de bérenger
    779 mots | 4 pages
  • Commentaire littéraire de la scène finale de rhinocéros de e. ionesco
    359 mots | 2 pages
  • Commentaire littéraire de la scène finale de rhinocéros de e. ionesco
    1079 mots | 5 pages
  • Commentaire littéraire de la scène finale de rhinocéros de e. ionesco
    2005 mots | 9 pages
  • Qu'est ce que la littérature
    3240 mots | 13 pages
  • La leçon de ionesco
    1721 mots | 7 pages
  • Le roi se meurt
    1274 mots | 6 pages
  • La cantatrice chauve
    2294 mots | 10 pages
  • Eugène Ionesco, La Lecon
    868 mots | 4 pages