Ionesco

1173 mots 5 pages
Ionesco Eugen Ionesco naît le 26 novembre 1909 (le 13 selon le calendrier orthodoxe) à Slatina (Roumanie) située à 150 km de Bucarest. De nombreuses sources situent sa naissance en 1912. L'erreur est due à une "coquetterie" de l'auteur. Plus de 30 ans plus tard, il a reconnu s'être rajeuni de trois années après avoir lu une déclaration du critique Jacques Lemarchand qui, à l'aube des années 50, saluait l'avènement d'une nouvelle génération de jeunes auteurs, parmi lesquels figuraient Ionesco et Beckett. Après une enfance passée à Paris, Eugène Ionesco rejoint son père à Bucarest lors du divorce de ses parents. Dès 1930, il entame une longue collaboration avec la revue de critique littéraire Zodiac. En 1938, il fuit la Roumanie devant la montée du fascisme, un régime contre lequel il se battra toute sa vie. A Lyon, il fréquente l'avant-garde intellectuelle et artistique et développe ainsi son esprit libre et son don pour la provocation. Sa première pièce 'La Cantatrice chauve', rendue publique en 1950, ne reçoit qu'un accueil froid. Elle marque pourtant la naissance d'une nouvelle forme de théâtre, loin des codes classiques. Dès 1952, Ionesco publie chaque année de nouvelles pièces - dont 'Rhinocéros', 'Les Chaises , 'La Leçon' et 'Le Roi se meurt' - et acquiert finalement une renommée internationale et officielle. Si bien qu'il entre à l'Académie française en 1970 puis est nommé officier de la Légion d'honneur en 1984. Avec Samuel Beckett, il a écrit les plus grandes pièces du théâtre de l'absurde, mêlant comique et désespoir. Car si ses pièces font rire, c'est pour libérer l'homme de sa solitude indépassable et du ridicule de sa condition d'humain. Eugène Ionesco est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde, pour lequel il faut «sur un texte burlesque un jeu dramatique; sur un texte dramatique, un jeu burlesque». Au-delà du ridicule des situations les plus banales, le théâtre de Ionesco représente de façon palpable

en relation

  • Ionesco
    9152 mots | 37 pages
  • Ionesco
    844 mots | 4 pages
  • Ionesco
    813 mots | 4 pages
  • Ionesco
    286 mots | 2 pages
  • Ionesco
    327 mots | 2 pages
  • Ionesco
    1047 mots | 5 pages
  • Ionesco
    401 mots | 2 pages
  • Ionesco
    650 mots | 3 pages
  • Ionesco
    4125 mots | 17 pages
  • Ionesco
    469 mots | 2 pages