ITB question n 35

1585 mots 7 pages
Question n°35: Expliquez et comparez charges décaissables et charges non décaissables

Introduction :

Le classement conventionnel des opérations dans le compte de résultat répartit les charges en charges d'exploitations, charges financières et charges exceptionnelles. L'analyse des charges est très utile au banquier dans le cadre de la maitrise de son risque. Il est alors essentiel de distinguer les différents types de charges, décaissables, non-décaissables, fixes ou variables. Dans une première partie, nous distinguerons les charges décaissables et les charges non décaissables au sein du compte de résultat et du bilan. Ensuite, nous illustrerons notre propos afin de démontrer l'utilité de cette distinction. Pour terminer, nous présenterons une autre approche des charges qui consiste à identifier les charges fixes et les charges variables.

I. Distinction des charges décaissables des charges non décaissables

Dans l'approche analytique des charges, il est essentiel de distinguer les charges sui font l'objet d'un décaissement (charges décaissables) de celles qui sont calculées pour prendre en compte une dépense éventuelle à venir (charges non décaissables). Pour mieux appréhender la distinction, il faut préciser que parmi les charges non décaissées, certaines d'entre elles sont des charges calculées par prévoyance qui n'engendreront peut-être jamais de flux de trésorerie effectifs. Cette notion a pour objet de déterminer pour chaque poste de charges, si la nature de cette charge génère une dépense, qui soit s'impute sur la trésorerie active soit augmente la trésorerie passive.

■ Les charges décaissables

Les charges décaissables sont celles qui génèrent un flux de trésorerie effectif, ou décaissement, en direction des divers partenaires de l’entreprise. Le décaissement peut avoir été effectué immédiatement ou à échéance, selon la nature de la charge ou les délais de paiement obtenus.
Parmi ces charges, citons :

les décaissements en direction des fournisseurs

en relation

  • lacoste
    596 mots | 3 pages
  • piou
    759 mots | 4 pages
  • Charles Jourdan Audit
    541 mots | 3 pages
  • absentéiqme
    4189 mots | 17 pages
  • Control fiscal au maroc
    467 mots | 2 pages
  • Le Plan De Vente Bily
    379 mots | 2 pages
  • 4acoutfixe
    1335 mots | 6 pages
  • Marché de change
    34359 mots | 138 pages
  • Controle de gestion
    2599 mots | 11 pages
  • Comptabilité tc
    3070 mots | 13 pages
  • Règle de déductibilité des provisions pour litige
    575 mots | 3 pages
  • Couts
    555 mots | 3 pages
  • La gestion à l'officine
    4361 mots | 18 pages
  • Rapport tanger med
    875 mots | 4 pages
  • Compta
    612 mots | 3 pages