Jambon

1048 mots 5 pages
Les anglophones utilisent le terme computer science pour la science (informatique) et la science appliquée (ainsi que l'étude de sa mise en œuvre)[2],[3],[4], par opposition à information technology (autrefois data processing), qui regroupe toutes les techniques permettant de traiter les informations .

Le terme « informatique » est utilisé pour la première fois en France en mars 1962 par Philippe Dreyfus, ancien directeur du Centre National de Calcul Électronique de Bull dans les années 1950, pour son entreprise « Société d'Informatique Appliquée » (SIA), à partir des mots « information » et « automatique »[5],[6].

En France, l'usage officiel du mot a été consacré par l'Académie française en 1966 pour désigner la science du traitement de l'information, et largement adopté dès cette époque dans la presse, l'industrie et l'Université.

Le terme allemand Informatik est créé en 1957 par Karl Steinbuch qui a publié un essai intitulé Informatik: Automatische Informationsverarbeitung (Informatique : traitement automatique de l'information)[7].

En juillet 1968, le ministre fédéral de la Recherche scientifique d'Allemagne, Gerhard Stoltenberg, prononça le mot Informatik lors d'un discours officiel au sujet de la nécessité d'enseigner cette nouvelle discipline dans les universités de son pays, et c'est ce mot qui servit aussitôt à nommer certains cours dans les universités allemandes[réf. nécessaire]. Le mot informatica fit alors son apparition en Italie et en Espagne, de même qu’informatics au Royaume-Uni.

Le mot « informatique » a ensuite été repris par la Compagnie Générale d'Informatique (CGI) créée en 1969[8].

Pendant le même mois de mars 1962, Walter F. Bauer inaugura la société américaine Informatics Inc. qui, elle, déposa son nom et poursuivit toutes les universités qui utilisèrent ce nom pour décrire la nouvelle discipline, les forçant à se rabattre sur computer science, bien que les diplômés qu'elles formaient fussent pour la plupart des praticiens

en relation

  • jambon
    1010 mots | 5 pages
  • Le jambon
    1222 mots | 5 pages
  • Les jambons
    266 mots | 2 pages
  • Le jambon
    914 mots | 4 pages
  • Jambon
    334 mots | 2 pages
  • jambon
    669 mots | 3 pages
  • Jambon
    747 mots | 3 pages
  • Les jambon
    3379 mots | 14 pages
  • Jambon
    268 mots | 2 pages
  • Les jambons
    252 mots | 2 pages