Je sais pas

774 mots 4 pages
Le contexte historique et culturel de Bel-Ami

Sommaire :

Une société nouvelle

La presse au XIX ème siècle

Maupassant et ses contemporains

L’impressionnisme

1) Une société nouvelle

2) La presse au XIXème siècle
De 1870 à 1914, c’est l’âge d’or de la presse française. Pourquoi ?
Le développement des transports ferroviaires et du télégraphe électrique, participent à l’essor des moyens d’information. Grâce à la loi du 29 juillet 1881, sur la liberté d’écrire et de publier des journaux périodiques, il se produit une ère de prospérité exceptionnelle pour la presse. Ainsi, sous la IIIe République, le quotidien devient un produit de consommation courante, grâce à l’industrialisation de la fabrication, à la modernisation de la distribution et aux avancées de l’alphabétisation. Citation « Les progrès de la consommation des journaux entre 1880 et 1914 et la place de choix occupée dans leurs colonnes par la politique intérieure contribuèrent largement à la démocratisation de la vie politique ».

A l’époque de Maupassant, on pouvait lire des chroniques de Maupassant pour ces journaux : « Le Gaulois », « Gil Blas », « Le Figaro » et « L'Écho de Paris ».
Dans les quotidiens de l'époque, on pouvait la plupart du temps trouvait l'actualité politique en majeur partie, quelques reportages et des enquêtes.
3) Maupassant et ses contemporains Maupassant : Né en 1850 au château de Miromesnil près de Dieppe, GUY DE MAUPASSANT connaît d'abord auprès de sa mère, à Étretat, la vie heureuse d'un « poulain échappé ». Chassé du séminaire d'Yvetot pour son rationalisme, il finit ses études au lycée de Rouen. Le jeune homme s'engage comme garde mobile en 1870, il accepte, pour gagner sa vie, une place de commis dans un ministère. C'est en 1871 et 1880 que se prépare sa carrière : il compose des poèmes (Le Mur; au bord de l'eau) ; mais surtout il subit l'influence de FLAUBERT, ami d'enfance de sa mère, qu'il considère comme son père spirituel, qui

en relation