Je sais pas

Pages: 2 (344 mots) Publié le: 28 octobre 2014
Nous allons vous présenter dans un premier temps les points communs et les différences des trois textes, ensuite en quoi ils constituent un appel à la liberté. Le premier texte, Discours àlaservitude volontaire fut écrit par Étienne de la Boétie en 1576. Le deuxième texte est un article appelé « Liberté de penser » du Dictionnaire philosophique écrit par Voltaire en 1764, et le troisièmetexteest La religieuse écrit par Denis Diderot en 1796.
Ces trois textes on un point en commun. Ils défendent tous une liberté. Le texte d’Étienne de La Boétie défend une liberté à la fois physiqueetmorale. Cet a dire qu’il nous fait voire que l’on est oppresser et abuser par notre maître. On le voit grâce aux points d’interrogation comme nous pouvons voir de la ligne trois « D’où a-t-il pristantd’yeux… » Jusqu’à la ligne sept «…qui vous tue et traitre a vous-mêmes ? ». Il utilise ces questions pour jouer avec le public ses paroles on donc plus de poids, aussi pour que nous nous pausons desquestionsà soit même dans la finalité de nous rendre compte que nous n’avons pas de raisons d’être l’esclave à personne. On est donc libre. Ensuite La Boétie fait une accumulation a la ligne deux «Celui quivous maitrise n’a que deux yeux, n’a que deux mains, n’a qu’un corps… ». Il veut nous montré que celui qui nous prive de liberté, dans ce cas le maître n’est pas meilleur que nous il estnotre égal.Dans le deuxième texte Voltaire défend la liberté morale. Pour lui il est plus important d’être libre même s’il y a des conséquences, que d’être sain et sauf mais soumis. Il nous le montre ala ligne deux« … j’ai mieux aimé être leur valet que leur victime » et Boldmind, image de Voltaire répond « Quelle horrible alternative ! ». Il nous montre aussi que la censure et la manque deliberté ne serventqu’à l’ignorance. Nous pouvons le voir des lignes sept à douze « Que voulez-vous ?... …que la nation deviendrait la plus malheureuse du monde ». Voltaire nous résume dans ces cinq... [à continuer]...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • je sais pas
  • je sais pas
  • Je ne sais pas
  • Je sais pas
  • je sais pas
  • je sais pas
  • je sais pas
  • Je sais pas

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !