Jean Anouilh

478 mots 2 pages
Jean ANOUILH

Jean Anouilh est un écrivain et dramaturge français du 20eme siècle. Son œuvre théâtrale reste très variée car elle est constitué de comédies, mais aussi d'oeuvres dramatique ou tragique, comme la pièce qui va nous intéressée, Antigone, qui n'est autre qu'une réécriture moderne de la pièce de Sophocle.

La pièce Antigone a était écrite en 1942 et représentée pour la première fois en 1944 au Théâtre de l'Atelier mise en scène par André Barsacq. Comment Anouilh reprend t'il ce mythe antique d'Antigone ? Tout d'abord, nous savons qu'en 1944, nous sommes en fin de guerre. Lorsque Anouilh réécrit ce mythe, il l'adapte à l'époque moderne, avec, les mêmes personnages tels qu'Antigone, Créon, et Polynice. Nous savons que dans cette pièce, Antigone refuse que son frère Polynice ne soit pas entéré et défi alors l'autorité de Créon. Antigone n'est autre qu'une allégorie de la résistance qui s'oppose au loi de Créon, . Créon, quant à lui, est une allégorie du régime de Vichy qui était en place à l'époque. Anouilh utilise donc le mythe d'Antigone en l'adaptant, pour faire passé des idées, il a voulu que cette pièce soit accessible à tous, et ancré dans l'époque.

Si nous sortons cette œuvre de son contexte, le personnage le plus intéressant, qui nous donne à réfléchir sur nous même est le roi Créon, c'est un personnage qui sait que la vie d'homme est faite de sacrifice. Tandis qu'Antigone pourrait être considérée comme une enfant, qui ne connait rien à la vie, qui ne sait pas que les choses ne sont jamais simples.
Antigone, d'Anouilh est une pièce intelligente, qui nous pousse à réfléchir et à nous positionner, c'est une œuvre qui est encore d'actualité.

Il adapte les mythes aussi dans d'autres œuvres comme Médée, adaptation de la pièce d'Euripide. Le mythe est bien sûr modernisé. Dans cette pièce, qui a était écrite peu après Antigone, est écrite en 1946, donc contexte d'après guerre et représentée pour la première fois au théâtre de l'Atelier en

en relation

  • Jean anouilh
    642 mots | 3 pages
  • Jean anouilh
    315 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    499 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    573 mots | 3 pages
  • Jean anouilh
    275 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    304 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    1666 mots | 7 pages
  • Jean anouilh
    1857 mots | 8 pages
  • Jean anouilh
    490 mots | 2 pages
  • Jean anouilh
    405 mots | 2 pages