Jean giono

Pages: 3 (694 mots) Publié le: 4 février 2011
3 ( 1800 évidemment). L'hiver qui avais commencé tôt et depuis, dare-dare, sans démarrer. Chaque jour la ville; les nuages s'entassent dans le fer a cheval entre Archat, le Jocond, la Plainie, lemont de Pâtres, et l'Avers. Aux nuages d'octobre déjà noirs, se sont ajoutés les nuages de Novembre encore plus noirs, puis se de Décembre par dessus, très noirs et très lourds. Tout se tasse sur nous,sans bouger. La lumière a été verte, puis boyau de lièvre, puis noire avec cette particularité que, malgré ce noir, elle a des ombres d'un pourpre profond. Il y a huit jours on voyait encore Habert duJocond, la lisière des bois de sapins, la clairières des Gentianes, un petit bout des près qui pendent d'en haut. Puis les nuages ont caché tous ça. Bon. Alors, on voyait encore Préfleuri et lestroncs d'arbres qu'on a jetés de la coupe, puis, les nuages sont encore descendus et ont caché Préfleuri et les troncs d'arbres. Bon. Les nuages se sont arrêtés le long de la route qui montent au col. Onvoyait les érables et la Patache de midi et quart pour Saint-Maurice. Il n'y avait pas encore de neige, pour se dépêcher a passer le col dans les deux sens. On voyait encore très bien l'auberge ( cettebâtisse que maintenant on appelle Texaco parce qu'on fait de la réclame pour de l'huile d'auto sur ses murs), on voyait l'auberge et tout un trafic de chevaux de renforts pour des fardiers qui sedépêchaient de profiter du passage libre. On a vu le cabriolet du voyageur de la maison Colomb et Bernard, marchands de boulons a Grenoble.
Il descendait du col. Quand celui la rentrait c'est que le coln'allait pas tarder a être bouché. Puis les nuages ont couvert la route, texaco et tout; on avait en dessous dans les prés de Bernard, les haies vives; et , ce matin, on voit, bien entendu encore, lesvingt a vingt cinq maisons du village avec leurs épaisses barres d'ombre pourpres sous l'auvent, mais on ne voit plus la flèche du clocher, elle est coupé ras par le nuage, juste au dessus des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jean giono
  • Jean giono
  • jean giono
  • Jean giono
  • Jean Giono
  • Jean giono
  • Jean giono
  • Jean giono

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !