Joseph e.stiglitz - la grande désillusion - fiche lecture

Pages: 7 (1552 mots) Publié le: 3 mai 2012
FICHE DE LECTURE

Titre de l'ouvrage: La Grande Désillusion
Date de parution: 2003
Mots-clefs: institutions internationales – mondialisation - marché - développement - crises - réforment.

Auteur de "La Grande Désillusion", Joseph Eugene Stiglitz un des fondateurs du "nouveau keynésianisme" et prix Nobel d'économie en octobre 2001 a été conseillé auprès de Bill Clinton à la Maison-Blancheet vice-président de la Banque mondiale de 1997 à 2000. Date à laquelle il a démissionné en signe de protestation contre la gestion de la crise asiatique. Il s'en prend dans ce livre au libéralisme et aux grandes institutions financières qui prétendent agir au service de la communauté internationale.
« La libéralisation a été programmée par les pays occidentaux pour les pays occidentaux »Joseph E. Stiglitz, ex-vice-président de la Banque Mondiale pose à travers ces ouvrages les différents problèmes des organisations internationales et des affections du capitalisme.
Ici, il dénonce telle une grande désillusion, les diverses formes d’administration des grandes institutions internationales, dominées par les Occidentaux qui asservissent grandement le reste du monde. Il dévoile lessecret du marché, révèle les idéologies dissimulé et tente de restaurer une cohérence à l’économie mondiale qu’il veut plus transparente.

Premier chapitre, la promesse des institutions internationales. Elle fait figure de rappel historique présentant les fonctions primordiales de ces institutions. La banque mondiale ou BM, «pour la reconstruction et le développement » et le Fonds MonétaireInternational ou FMI, « pour assurer la stabilité économique du monde », sont les deux institutions qui forment le système de Bretton Woods de 1944 encourager par J.M. Keynes. Font-elles office de masque à la domination occidental, le travail de la BM et du FMI est-il si efficace ? Notons qu’avec la mondialisation les crises financières se multiplie fortement et se propage beaucoup plus rapidement,comme la crise asiatique ou encore la crise de la dette grec.

Deuxième chapitre, promesses non tenues. La mondialisation organisée par les Occident fut autant hypocrite qu’injuste. La Corée du Sud s’était pliée aux injonctions du FMI lors de la crise asiatique, tout en les désapprouvant. Le FMI bafoue la souveraineté des Etats en leur imposant des lois qui sont pour lui des conditions pour quele prêt soit accordé. Car le FMI sait bien qu’il sert de prêteur, mais aussi de référence pour les autres donateurs, si son avis est négatif, les capitaux s’en vont. Ainsi, le FMI impose parfois des clauses aux contrats. De même, il dénonce une autre dérive découlant pourtant de la fondation du FMI : il s’agit des consultations « au titre de l’article IV » qui permettent à cette organisation declasser ses "bons" et "mauvais" élèves. En outre, La conditionnalité peut être interprété comme un retour au colonialisme, car celle-ci n’a pas le même poids selon les pays : les pays développés peuvent se permettre de passer outre les recommandations du FMI, ce qu’ont fait les Etats-Unis pendant les années 90 en n’augmentant pas leurs taux d’intérêt.

Troisième Chapitre, Liberté de choisir?Celui-ci traite des effets du consensus de Washington sur l’action du FMI. En effet, l’accord tacite entre le FMI, la BM et le Trésor américain sur "la" politique à suivre pour les pays en développement, est né des difficultés rencontrées en Amérique du Sud durant les années 80. D’après l’auteur, les trois piliers de ce traité, à savoir l’austérité, la privatisation et la libéralisation se présententcomme une obligation, d’où le titre curieux titre de ce chapitre.
En outre, les résultats de leurs efforts se font attendre en Amérique Latine, dont les pays étaient les premiers destinataires du « consensus de Washington ». Les faibles gains sont accaparés par les plus riches, c’est-à-dire les propriétaires fonciers. Il dénonce une focalisation sur l’application de principes idéologiques qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie joseph stiglitz, « la grande désillusion »
  • fiche de lecture de la grande maison
  • Le grand meaulnes
  • Fiche de lecture sur la grand maison
  • Fiche de Lecture: Le Grand Meaulnes
  • fiche de lecture la grande maison
  • Fiche de lecture Le grand Meaulnes
  • Fiche de lecture le grand meaulnes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !