Jules verne

1074 mots 5 pages
Commentaire : Michel Strogoff

Jules Verne est un romancier du 19ème siècle dont une grande partie de l’ uvre est consacrée à des romans d’aventures et de science-fiction. Son roman : Michel Strogoff paru en 1875, fut écrit spécialement pour la visite du Tsar à Paris. Ce livre fut d'ailleurs approuvé par les autorités russes avant sa parution. Il est encore aujourd’hui, l’une des uvres les plus étudiées et les plus appréciées de cette époque. Nous allons étudier la première partie du chapitre 3, lorsque qu’il est fait une description détaillée du protagoniste. Il est intéressant d’observer dans cet extrait l’éloge du personnage principal, c’est pourquoi dans un premier temps nous verrons la puissance du surhomme puis nous étudierons ce qui fait de ce passage un portrait.

Tout d’abord, nous allons voir ce qui fait de Michel Strogoff, un surhomme. Pour commencer, nous pouvons remarquer que Jules Verne à utilisé une adjectivation abondante sur le thème de la force, en effet ce champ lexical est très présent. Par exemple nous pouvons retrouver les adjectifs « vigoureux », « puissante », « solide », « inaltérable » et de nouveau « puissant ». L’auteur nous montre le personnage comme une personne ayant une force surhumaine, solide comme un roc que rien ni personne ne peut vaincre. Il nous paraît comme un être robuste, inébranlable, indestructible.
Ce sentiment est confirmé grâce à la métaphore de la ligne 3 : « Ses membres, bien attachés, étaient autant de leviers disposés mécaniquement pour le meilleur accomplissement des ouvrages de force ». L’auteur compare ses bras à un élément mécanique, autrement dit, il veut nous faire comprendre que son personnage à une musculature très développée, capable de supporter de lourdes charges.
Nous pouvons retrouver de nombreux procédé qui aident à la magnificence du personnage, l’auteur en fait une présentation élogieuse. Pour commencer grâce au champ lexical de la perfection d’abord de son physique : « symétrique

en relation

  • Jules verne
    2332 mots | 10 pages
  • Jules verne
    631 mots | 3 pages
  • Jules Verne
    324 mots | 2 pages
  • Jules verne
    686 mots | 3 pages
  • Jules verne
    482 mots | 2 pages
  • Jules verne
    2976 mots | 12 pages
  • Jules verne
    359 mots | 2 pages
  • Jules verne
    263 mots | 2 pages
  • Jules verne
    269 mots | 2 pages
  • Jules verne
    511 mots | 3 pages