Kant a-t-il été influencé par le libéralisme économique?

5111 mots 21 pages
La pensée politique kantienne a-t-elle été influencée par les valeurs du libéralisme économique ?

1.
Introduction

Immanuel Kant était un philosophe des Lumières. Il se sentait proche de Frédéric II, roi de Prusse qui gouvernait son pays tel un monarque éclairé. La Révolution française et la guerre de coalition anti-française qui s’en suivit le marqua profondément. Il supportait vivement les arguments libéraux qui prévalaient contre l’absolutisme des monarchies de son époque, dont la monarchie anglaise. Bien qu’il lui était favorable à ses débuts, Kant se détacha peu à peu de la politique britannique. En effet, il proposa une alliance Prusse-France contre la Grande-Bretagne qui n’était pleinement libérale qu’en apparence et qui représentait une menace pour la France révolutionnaire.
Mais parallèlement, la Grande-Bretagne, foyer du libéralisme économique, puise ses valeurs premières du libéralisme en général. Dans cette optique, alors qu’Immanuel Kant n’est pas un économiste mais bien un philosophe politique et malgré son opposition à la Grande-Bretagne et à ses pratiques qu’il juge impérialistes, la pensée politique kantienne a-t-elle été influencée par les valeurs du libéralisme économique ?
À première vue, bien qu’Immanuel Kant soit opposé à la politique britannique, il n’en rejette pas les valeurs de base, qui ont, entre autres, été reprises par le libéralisme économique, mais bien leurs applications pragmatiques par le pouvoir politique. La pensée politique du philosophe devrait à priori présenter certaines influences, tout en y objectant certaines limites, ce que l’on va tenter de vérifier en analysant les écrits de l’auteur et en les comparant à certains principes du libéralisme économique.
L’intérêt du sujet repose sur le lien entre la pensée politique de Kant et l’influence de la théorie du libéralisme économique dans son entièreté, sur sa pensée politique. Bien que le philosophe allemand n’ait jamais suivi de formation économique, sa culture

en relation

  • Philo du droit
    31881 mots | 128 pages
  • L'autonomie de la volonté
    641 mots | 3 pages
  • Les théoriciens du capitalisme
    1314 mots | 6 pages
  • Libéralisme
    7750 mots | 31 pages
  • Le personalisme
    748 mots | 3 pages
  • Définition du fascisme par benito mussolini
    4605 mots | 19 pages
  • Synthèse : l'etat et l'europe
    10121 mots | 41 pages
  • Le siècle des lumières
    1466 mots | 6 pages
  • Relations internationales
    4065 mots | 17 pages
  • Philosophie politique
    8615 mots | 35 pages