Karl marx histoire de la pensée économique

1413 mots 6 pages
Pensée Hegelienne :
Pour découvrir la vérité, il faut adopter une démarche très particulière, c’est ce qu’on appelle la démarche dialectique.
D’abord je défends une thèse, puis je fais une antithèse, et de la conclusion des deux j’en tire la synthèse.
Marx va être inspiré par cette philosophie qui consiste à rechercher dans la contradiction, la vérité.
La logique de Marx et des marxistes est de rechercher au cœur de la contradiction les éléments de la vérité.

Pour Hegel, la base philosophique est l’idée suivante :
La thèse ce serait les idées pures.
A ces idées pures s’oppose la nature.
C’est dans cette opposition que se trouve la synthèse.

Cette idée de Hegel pose un problème parce que la question est de savoir qu’est ce que ces idées pures ? Comment peuvent-elles apparaitre ?
Et Feverbach dit qu’il n’existe pas d’idées pures au sens où les idées auxquelles on pense sont elles aussi contingentes à notre état d’existence.
Problème : S’il n’existe pas d’idées pures, on ne peut pas les opposer à la nature.
Ce qu’il faut remplacer par idées pures c’est ce que Feverbach va appeler l’homme concret.
L’homme concret c’est l’Homme tel que l’on est, l’Homme réel, celui qui vit.
Dire cela veut dire deux choses : * Feverbach fait l’hypothèse qu’il y a une différence entre l’homme concret et la nature, les deux sont distincts au sens où l’homme est donc extérieur pour partie à la nature. * D’autre part ca implique que la nature ne satisfait pas à priori tous les désirs de l’Homme concret
Et Marx va s’appuyer sur la dialectique de Hegel en reprenant l’idée de Feverbach, l’homme concret on y accède avec la notion de besoin et la nature s’oppose aux besoins.

Le système productif c’est le lieu où la contradiction entre l’homme et la nature se perd.

Deux périodes : * Avant 1848 il est principalement philosophe, l’idéologie allemande relève plus de la philosophie que de l’économie. C’est après 1848 que Marx va basculer vers la sociologie,

en relation

  • Economie Ecole Marxiste
    546 mots | 3 pages
  • Exposé marxisme et syndicalisme en europe
    3283 mots | 14 pages
  • Kalr marx
    4056 mots | 17 pages
  • Marxisme
    4254 mots | 18 pages
  • économie
    10775 mots | 44 pages
  • Karl marx
    2195 mots | 9 pages
  • Le manifeste du parti communisme
    2852 mots | 12 pages
  • Karl marx et l'analyse marxiste
    6957 mots | 28 pages
  • Karl marx
    2523 mots | 11 pages
  • Marx et les droits de l'homme
    4938 mots | 20 pages