Kgmfkgfmkdfgk; gdfggpglg

Pages: 67 (16692 mots) Publié le: 17 mars 2013
Petit manuel simplifié pour comprendre la mondialisation
Angela BARTHES
Attention version de l’ouvrage non mise en page. Pour acquérir l’ouvrage : en commande dans toutes les librairies : Références : A. BARTHES, (2005), Petit manuel simplifié

halshs-00009134, version 1 - 17 Feb 2006

pour comprendre la mondialisation à l’usage des premiers cycles en sciences humaines et sociales, EPU,Coll. Economie et gestion, Paris, 85 p ISBN : 2748306511
En commande sur le site internet de la fnac : (http://www.fnac.com/) Taper le titre de l’ouvrage dans rechercher

halshs-00009134, version 1 - 17 Feb 2006

Avant-Propos Si ce manuel est personnel dans les analyses et les conclusions qui émaillent les chapitres, il emprunte sans scrupule aux uns et aux autres la plus grande partie deséléments de ces démonstrations. L. Carroué, M. Collon, et bien d’autres, dont les autorisations m’ont été d’un grand secours, se reconnaîtront au fil des lignes. Qu’ils en soient remerciés. Cet ouvrage se veut simple, c’est à dire dégagé des fioritures ou phénomènes secondaires. L’analyse brute est privilégiée pour permettre au lecteur de se construire une grille de compréhension des faits historiqueset des évènements actuels dans le processus de mondialisation libérale. A lui aussi de considérer que cette trame est insuffisante et qu’il convient de rajouter tous les éléments lacunaires : tout ce qui fait la richesse et la complexité du monde actuel. Adopter une démarche critique vis-à-vis de la multitude d’informations dont nous disposons, savoir aller à l’essentiel et mettre un temps lesuperflu entre parenthèses, permet de se doter d’éléments de compréhension et d’agir à son échelle. S’il a été conçu pour des premiers cycles universitaires en sciences humaines, cet ouvrage a aussi l’ambition d’être utile à ceux que l’ordre du monde révulse, aux résistants, aux militants. Il relève d’un volontarisme, d’un parti pris, d’un optimisme aussi, à travers la preuve qu’aucune situation n’estimmuable, d’une modestie enfin, car chacun peut dans la diversité apporter une brique au grand mur qu’il reste à construire.

halshs-00009134, version 1 - 17 Feb 2006

halshs-00009134, version 1 - 17 Feb 2006

Sommaire

1. Cadrage conceptuel et historique.................................................................................... 9 1.1. Que veut-on dire lorsque l’on parle de «mondialisation » et quels sont les principes fondateurs ? .................................................................................................... 9 1.1.1. Une définition simple pour mieux saisir les enjeux .................................... 9 1.1.2. Un principe : la libre entreprise, une conséquence : la concentration inéluctable des entreprises..................................................................................... 9 1.2. Les processus historiques de la mondialisation .................................................... 13 1.2.1. La première phase est marquée par la construction d’économies régionales et l’extension du modèle marchand européen ..................................................... 13 1.2.2. La deuxième phase s’illustre par le regroupement ducapital industriel qui induit la colonisation ........................................................................................... 14 1.3. La troisième phase est marquée par le nouveau rôle des banques et l’hégémonie du capital financier ...................................................................................................... 18 2. Les caractéristiques actuelles de lamondialisation ..................................................... 23 2.1. Une hiérarchie importante des pôles de décision .................................................. 24 2.1.1. La polarisation importante des moyens financiers amène des processus de décision de plus en plus centralisés ..................................................................... 24 2.1.2. L’économie dominante impose aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !