La chine ancienne

784 mots 4 pages
Trois grands courants traditionnels dans l’architecture ancienne de l’Asie orientale.
Au nord, populations néolithiques de la vallée de l’Amour, les habitations étaient à demi enterrées et leurs toits recouverts de terre reposaient sur des piliers de bois. Elles se touchaient parfois les unes et les autres sur une étendue considérable.
Dans le sud, l’usage le plus ancien attesté en Chine était de bâtir l’ensemble de l’habitation sur une plate-forme reposant sur pilotis. A l’origine, ce dispositif était probablement nécessaire en raison de la nature marécageuse du terrain, mais on le rencontre aussi dans des régions à l’abri de tout risque d’inondation.

L’isolement culturel de la Chine dans l’Asie de l’âge du bronze est attesté par le fait que l’usage de briques séchées au soleil y est inconnu, alors qu’il s’agit d’un matériau de construction d’emploi quasi universel dans les civilisations contemporaines et antérieures du Turkestan et du Proche-Orient.
La période Chang connaît une structure en bois des constructions, similaire à l’architecture à colonne du IVème siècle av J-C, mieux connu en coupe et qui conduit incontestablement au style historique.
Dans cette architecture en bois, il était de tradition que les pierres faisant office de socles fussent utilisées comme éléments décoratifs et diversement ornées.
Dans notre connaissance de l’évolution de l’architecture en bois, la période suivante se situe entre la fin du Vème siècle et le IVème siècle av J-C. Les plus anciens témoignages consistent en vases de bronze, sur lesquels sont gravés des bâtiments en coupe. Deux pavillons sont représentés l’un au-dessus de l’autre, et chacun se compose d’un toit principal reposant sur des piliers massifs et d’un avant-toit latéral soutenu par des piliers plus mince.
La jonction des piliers avec la poutre maîtresse de la façade se fait par l’intermédiaire d’un chapiteau uni dont la surface portante s’étend des deux côtés de la poutre. Celle-ci s’orne de motifs

en relation

  • Les défis anciens et nouveaux de la chine
    331 mots | 2 pages
  • La chine
    582 mots | 3 pages
  • L'afrique est-elle toujours dépendante des grandes puissances?
    2206 mots | 9 pages
  • Histoire des relations internationales : la chine et l'afrique de 1949 à nos jours
    3900 mots | 16 pages
  • La chine dans le monde
    1234 mots | 5 pages
  • Histoire de la chine de 1840 à 1975
    2829 mots | 12 pages
  • Les religions pratiquees en chine
    3776 mots | 16 pages
  • La chine
    905 mots | 4 pages
  • G10 Japon Chine Concurrences Regionales Ambitions Mondiales
    1746 mots | 7 pages
  • La chine
    1090 mots | 5 pages