La cigale et la fourmi

Pages: 7 (1590 mots) Publié le: 23 février 2011
I. Une fable réussie ( Un modèle de fable)
A) L’écriture de la variété
Jean de La Fontaine écrivait dans une fable « Le Lion et le Chasseur » : « une morale nue apporte de l’ennui, le conte fait passer le précepte avec lui » […] « il faut s’instruire et plaire ». En effet, il met l’accent sur la construction du récit, sur la qualité narrative pour séduire le lecteur et communiquer plus aisémentsa visée didactique.
- variété des registres : nous avons du pathétique avec la cigale dans la plus grande misère « dépourvue », « pas un seul petit morceau » « famine ». Le lecteur peut être apitoyé par un personnage en détresse. Le registre merveilleux est présent avec des personnifications ( verbes de parole, qualificatifs « emprunteuse »). Nous avons aussi de l’ironie avec le derniervers « et bien dansez maintenant » qui contraste car le ton ici est persiflant. Ces changements de registres entraînent des changements d’intonations chez le lecteur. A leur parution, les fables étaient dites dans les Salons.
- Variété du mètre, La Fontaine ne choisit pas un mètre pour sa fable, des octosyllabes, et un de trois. Son texte ne se présente pas comme un bloc monolithique.
- Variétédes rimes, non seulement ( à part la rime en « é »), elles sont variées. De plus, La Fontaine choisit deux dispositions, plates ou suivies ( vers 1-2) et embrassées ( vers 15 à 18 et vers 19 à 22). Les sonorités, elles -mêmes sont témoins de cette volonté de créer un texte plaisant.
- Variété des personnages, les espèces choisies convoquent chez le lecteur des connotations différentes. La cigaleévoque l’été, le midi, les vacances, la joie de vivre tandis que la fourmi représente le travail, l’organisation, l’obéissance. Ce sont comme dans de nombreuses fables, deux personnages antithétiques, que le lecteur a plaisir de voir opposés, ici.
- mélange de récit et de discours direct. La Fontaine a conservé d’Esope l’insertion de la conversation dans l’histoire. Mais il dote chaque animald’un ton, d’une voix spécifique. Vous pouvez vous « amuser » à dire les paroles de la cigale, d’une jolie petite voix plaintive et celle de la Fourmi, d’une manière glaciale et hautaine.
- Variété des temps, La Fontaine utilise toutes les ressources narratives, du passé-simple au présent d’énonciation ( vers 15-16).

B) La vivacité du récit
- le passé simple fait de ce récit un texte enlevé,empreint de vélocité. Les actions se déroulent rapidement. Il ne s’agit pas d’ennuyer le lecteur avec de longues et sinueuses descriptions.
- Le participe présent, comme son nom l’indique, donne une actualité aux faits racontés. On peut avoir l’impression que l’action est en train de se dérouler ( « priant »)
- Le discours direct participe de cette alacrité de l’écriture. Plutôt que de racontersous forme indirecte ( et plus longue) les échanges entre les deux animaux, La Fontaine a préféré ( et quel bon choix !) transcrire directement les propos des insectes.
- La construction du récit en trois temps participe à la vivacité. En effet, cette fable est construite comme une petite comédie en trois actes. Tout d’abord, du vers 1 à 6, c’est la situation initiale : pauvre cigale !
Du vers 7à 14, nous voyons sa requête auprès de sa voisine.
Enfin, du vers 15 à 22 : l’échec de la demande.
- Enfin, le texte est court, en 22 vers, La Fontaine propose une savoureuse fable et une réflexion sur les relations entre les artistes et la société.

II. La morale de La Fontaine
A) La défense des artistes.
Avec le XVIIIème siècle, avec la Révolution industrielle, l’éloge du progrès et dutravail, on a souvent interprété cette fable comme un réquisitoire contre la fainéantise, proposant ainsi la Fourmi comme un modèle à suivre. Peut-être d’ailleurs avez-vous appris cette fable ainsi lorsque vous étiez plus jeune ? Seulement avec cette interprétation, c’est méconnaître la situation de La Fontaine. Il est un poète qui connaît des difficultés financières, il doit obtenir le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fourmis et la cigale
  • La cigale et la fourmi + la cigale
  • La cigale et la fourmi
  • la cigale et la fourmi
  • La cigale et la fourmi
  • La Cigale Et La Fourmi
  • La cigale et la fourmi
  • Cigale et fourmis

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !