La conscience morale est-elle le résultat d'une éducation ?

1389 mots 6 pages
INTRODUCTION
Chaque homme possède, à des degrés divers, la capacité de distinguer le bien du mal, ce qu’il convient de faire et ce qu’il convient d’éviter de commettre. On nomme souvent cette faculté « conscience morale ». Mais quelle est au juste l’origine de cette conscience ? fait elle partie de notre nature ? Disposons –nous en naissant d’une prédisposition à la moralité, ou au contraire ces codes moraux nous ont-ils été légués par notre culture –parents amis institutions sociales ? autant de questions que nous allons maintenant examiner

1)Définition de termes, le poids de l’éducation.
1.1 Une morale apprise et relative ?
On entend par conscience morale nous l’avons dit la capacité de distinguer le bien du mal, mais force est de constater que ces notions varient d’une culture à l’autre ; certes pas du tout au tout mais dans d’appréciable proportions – prenons pour seul exemple la polygamie, admise par certaines cultures rejetée par d’autres- . Pascal dans les Pensées, notait déjà avec une ironie désabusée « Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au delà » pour bien marquer que nos vérités morales ne vont souvent pas plus loin que les frontières de nos états.
Force est de constater que la plupart de nos valeurs morales nous ont été inculquées au cours d’un long apprentissage et il y a gros à parier que si nous étions nés ailleurs ou en d’autres temps nos conceptions du bien et du mal seraient sans doute fort différentes –voir a ce sujet tous les romans du XVIIIème siècle ou surgit l’idée de « relativité » et de tolérance par exemple les Lettres Persanes de Montesquieu.

1.2 Mise en perspective de ce point de vue.
Cela dit il ne faut pas oublier deux facteurs : d’une part toutes les morales sur terre, quoique différentes ne sont pas totalement contradictoires –rares sont en effet les codes moraux qui prescrivent de tuer de voler et de faire l’amour avec ses parents.
D’autre part si l’être humain était totalement dépourvu d’un penchant pour la moralité

en relation

  • Dissert de philo
    2235 mots | 9 pages
  • Explication de texte
    1751 mots | 8 pages
  • Pour distinguer l'extérieur de l'aquarium, mieux veut ne pas être un poisson
    1091 mots | 5 pages
  • La conscience
    342 mots | 2 pages
  • Chap2 Morale Devoir
    5569 mots | 23 pages
  • Une éducation digne de ce nom est forcément dangereuse.
    515 mots | 3 pages
  • educ et socio
    30410 mots | 122 pages
  • Education et sociologie
    32875 mots | 132 pages
  • Commentaire d'un extrait de nietzsche
    1933 mots | 8 pages
  • La conscience morale
    1271 mots | 6 pages