La constitution dans l'ordre juridique interne

2086 mots 9 pages
La Constitution dans l’ordre juridique interne Introduction : La Constitution est l’ensemble des règles fondamentales, élaborées et révisées selon une procédure spéciale, qui gouvernent l’Organisation et le fonctionnement de l’Etat et établissent les droits et devoirs de l’autorité étatique à travers ses différentes institutions. La Constitution du 4 octobre 1958 est le texte fondateur de la Ve République. Adoptée par référendum le 28 septembre 1958, elle organise les pouvoirs publics, définit leur rôle et leurs relations. Elle comporte actuellement seize titres, cent quatre articles et un Préambule. Ce dernier renvoie directement et explicitement à trois autres textes fondamentaux : la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789, celle-ci fixe les grands principes libéraux qui doivent garantir l’individu contre l’arbitraire de l’Etat. Il a un principe d’égalité et de légalité des délits et des peines, présomption d’innocence, liberté d’expression, respect des principes de la propriété. Il contient également le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 et la Charte de l'environnement de 2004 qui considère que l’individu doit disposer, doit vivre, dans un environnement acceptable. Elle énonce deux principes très importants. Ils sont énoncés à l’article 4 et à l’article 5. Les juges n'hésitant pas à les appliquer directement, le législateur étant toujours soucieux de les respecter, sous le contrôle vigilant du juge constitutionnel, ces énumérations de principes essentiels ont leur place dans le bloc de constitutionnalité. Les règles relatives à la révision de la Constitution sont prévues par la Constitution elle-même. La Constitution dans l’ordre juridique interne correspond à la place de la Constitution dans la hiérarchie des normes internes. Celle-ci se situe au sommet de cette hiérarchie avec ensuite, en-dessous, les lois puis les règlements. Cette prééminence de la Constitution dans la hiérarchie des normes revient à se

en relation

  • L'ancien régime
    3111 mots | 13 pages
  • Le rôle du juge administratif dans l’articulation du droit interne et du droit européen
    3150 mots | 13 pages
  • L’ordre juridique français, conception moniste ou dualiste des rapports entre droit international et droit interne ?
    3610 mots | 15 pages
  • Quelles sont les conditions d’introduction dans l’ordre interne des conventions internationales
    1951 mots | 8 pages
  • Arrêt sarran levacher
    2164 mots | 9 pages
  • Commentaire d'arrêt 3 décembre 2001 syndicat national des industries pharmaceutiques
    1461 mots | 6 pages
  • Conflit de normes
    3196 mots | 13 pages
  • Comparez l’ordre juridique français avec l’ordre juridique national de votre choix, relativement aux rapports qu’ils entretiennent avec les ordres juridiques international et communautaire.
    2200 mots | 9 pages
  • La Hie Rarchie Des Normes E Crites Au Sein De L Ordre Juridique Interne
    1296 mots | 6 pages
  • Separation des pouvoirs
    2461 mots | 10 pages