La construction de l’identité chez les enfants adoptés

Pages: 25 (6118 mots) Publié le: 25 mars 2011
La construction de l’identité chez les enfants adoptés

« On est toujours l’enfant de quelqu’un »
Beaumarchais

Introduction :

PartieI :
1. Motivations (ancrage)
2. Historique.
3. La loi actuelle et la Mise en place d’associations et de structures d’accueil.

Partie II : Approche conceptuelle
1. L’adoption.
2. Définition de l’adolescence.
3. La construction de l’identitéà l’adolescence.

Partie III : Enquêtes
1. Présentations des données
2. Interprétations des données.
3. Avis et perspectives d’avenir

Introduction :

Motivations :

Pourquoi ce travail ?

Je m’intéresse à l’adoption car j’ai moi-même été adoptée, par un couple de français dans un pays du tiers-monde : le Sri Lanka. J’avais 3 mois lorsqu’ils m’ont vu la première fois, et ils m’onramené en France à 4 mois. Je n’ai donc aucun souvenir de la période où j’étais au Sri Lanka. C’est une adoption réussie, en effet de nombreux problèmes tel que celui de l’intégration sociale, ne se sont pas posés pour moi. Peut-être est-ce parce que, je n’ai connue que la vie en France. Pourtant j’ai pu entendre depuis toute petite, des questions telles que « Et tes vrais parents, ils ne te manquentpas ? » ou « Tu n’as pas envie d’y retourner ? » auxquelles il a bien fallu répondre. Malgré tout, l’adaptation s’est faite sans anicroches dans le sens où aucun sentiment de malaise quant à mes origines n’est venu entraver mon développement. Mes parents adoptifs on su répondre sans réserves à mes questions en temps et en heures. Ces réponses m’ont permis de me construire sainement et je n’aijamais ressentie de manque contrairement à ce que certains peuvent évoquer dans divers témoignages que j’ai déjà pu lire dans divers ouvrages ou entendre de personnes adoptées elles-mêmes.
Ces questions ne m’ont donc pas empêché de grandir, mais j’ai pu constater qu’il existe des cas où l’adoption est moins bien vécue et se passe moins bien que pour moi. Effectivement, certains peuvent éprouver unréel problème d’intégration au niveau social et peuvent ressentir une différence raciale au dessus de laquelle il n’arrive pas à passer. À ceci peut s’ajouter des problèmes psychologique, liés à l’inconnu qui entoure leur naissance et de ce fait à leur identité. Un sentiment de honte diffus voir de culpabilité peut venir assombrir leur vie, leur choix. Le mystère qui entoure leurs origines, lesempêche d’évoluer et de se construire. Une partie de leur vie est cachée ou considéré comme inexistante par leur parents ou par leur entourage, cela est difficile à vivre. Ou à l’inverse, leurs origines étrangères leurs sont renvoyé sans cesse à la figure et ils n’arrivent pas à ses sentir intégrés à leur pays d’accueil.
De plus, j’ai à ma connaissance quelques cas d’adoptions, notamment d’une jeunefille qui a été adoptée par un couple de français, en même temps que sa sœur (non biologique aussi). Tout s’est bien passé jusqu’à ses seize ans, à partir de là elle s’est révoltée contre ses parents (adoptifs) et a décidé volontairement de «  se saborder  au bac » alors qu’elle était excellente, elle ne l’a finalement jamais eu, elle est devenu particulièrement agressive avec les adultes etviolente dans ces propos tenu envers son entourage….Et elle a dû être placée dans un centre psychiatrique quelques temps suite à cela.
Un deuxième cas m’a particulièrement interpellé. Celui d’une autre jeune fille qui a été adoptée en même temps que son frère (biologique). Sa famille adoptive était déjà composée de deux paires de jumeaux, adoptés eux aussi. Elle a toujours, présenté des difficultésscolaires énormes depuis son enfance. En effet elle présentait des troubles de l’attention en classe notamment, mais aussi des troubles du comportement. Cela se traduisait par surtout par des réactions de reculs voir de rejet vis-à-vis de ces camarades de classes ou de ses amis. Et ses crises d’angoisse liées à ses origines régulières, étaient si fortes qu’elle a dû être hospitalisée et a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Répresentatio d'attachement chez des enfants adoptés
  • La construction de l'identité
  • La construction de l’identité
  • Adopter Un Enfant
  • La construction de l'identité
  • Evolution du quotient intellectuel chez les enfants adoptés selon l'etude de m.duyme
  • Traumatisme d'en enfant adopté
  • Mobilité professionnelle construction de l'identité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !