La crise économique à rome au iiième siècle

Pages: 9 (2088 mots) Publié le: 2 janvier 2012
La crise économique de Rome au IIIème siècle après Jésus Christ

Système économique Romain jusqu’au IIème siècle après Jésus Christ

Artisanat,
Quelques principes sur lesquels repose la société Romaine
Assimilation
Rome repose sur une dynamique de conquêtes successives. Elle a progressivement conquis tout le pourtour méditerranéen et malgré les différences entre les peuples, l’Empireromain a su unifier ce grand territoire. Cette étonnante capacité d’assimilation et d’intégration des peuples vaincus doublée d’un fort patriotisme des citoyens romains est ce qui lui vaut sa puissance.
Conquête centre du dynamisme romain car source des richesses.
Les guerres sont aussi une source importante de richesse pour la cité, car une fois gagnées elles garantissent à Rome une quantitéd’homme-esclaves, d’or et de terres cultivables appelées ager publicus. Les hommes des pays vaincus deviennent esclaves c’est-à-dire une main d’œuvre pas chère et docile, les terrains sont accaparés par les citoyens romains qui y cultivent de quoi les nourrir et l’or est récupéré par l’Etat. C’est en cela que les conquêtes sont au centre du dynamisme économique romain et c’est pour cette raison que lacité tourne autour de son appareil militaire.
La place majeure de la conquête dans l’organisation romaine explique le fait que la vie de la cité tourne autour d’une organisation militaire très développée et coûteuse. Les soldats disposent d’un statut particulier. (Phrase de Feriel).
Système esclavagiste
Les esclaves garantis par la guerre jouent un rôle majeur dans la cité. Ce sont eux quieffectuent les travaux manuels, dépréciés par les citoyens romains. Ils labourent les champs, permettent la culture, l’artisanat, le commerce et les services. Ils constituent une main d’œuvre abondante et très peu chère. En effet ceux-ci ne reçoivent pas de salaires et ne coûte aux propriétaires que le coût d’achat. Seulement cela implique aussi qu’ils ne sont pas consommateurs puisqu’ils nedisposent pas de revenus.
L’abondance de cette main d’œuvre est aussi contradictoire avec l’innovation. La présence de cette main d’œuvre quasi gratuite et en nombre suffisant n’incite pas les romains à travailler ni même à innover, c’est un encouragement à l’oisiveté déjà présente chez les citoyens romains.
Des grandes propriétés foncières que le Senat essaye en vain de changer.
Les systèmeagricole romain a tendance depuis le troisième siècle avant Jésus Christ à n’être composé que de grands domaines fonciers oisifs ou arbustifs. Caton concluait au début du IIème siècle avant Jésus Christ à la disparition totale des couches inférieures de la paysannerie libre et citoyenne en Italie. Cela débouche sur une société complétement dépendante de ces régions, l’Asie ainsi que de l’Afrique enmatière alimentaire et composée de riches propriétaires évidemment majoritaires au Sénat.
Le système est loin d’être démocratique malgré le SPQR (Senatus Populus Que Romanus) et le pouvoir appartient aux militaires et aux grands propriétaires.
Au niveau économique, la cité ne produit pas mais possède de l’or grâce au conquête c’est un capitalisme financiers. Spéculation : Fériel.
Causes
Crisesociale :
Crise agricole romaine, la fin des petites propriétés productives
La concentration des terres est phénomène que les Sénateurs ne parviennent pas à enrayer et que subie Rome depuis quelques siècle avant Jésus Christ. Au troisième siècle les écarts entre les citoyens se creusent d’avantage et provoquent une crise sociale en partie cause du déclin de Rome.
Ce phénomène est d’abordencouragé par les conquêtes nombreuses qui sont coûteuses en hommes. Les critères de recrutement de l’armée reposent sur le cens. A l’époque seul un homme qui possède une terre est apte à la défendre correctement sa patrie car c’est seulement à cette condition qu’il y a intérêt. En conséquence les pertes chez les propriétaires sont nombreuses. Les exonérations des très grands propriétaires entrainent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Citoyenneté Et Empire À Rome Au Ier Et Au Iiième Siècle
  • Citoyenneté et empire à rome au ier et au iiième siècle
  • Citoyenneté et empire à rome au ier et au iiième siècle
  • Citoyenneté et empire à rome (ier-iiième siècles)
  • De la crise financière à la crise économique
  • Les politiques économiques à l'épreuve de la crise.
  • De la crise financière à la crise économique : quels sont les mécanismes de transmission?
  • La bancassurance face a la crise economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !