La crise grecque

332 mots 2 pages
La crise grecque :
L'un des pays à plus forte croissance au sein de la zone euro entre 2000, l'année qui précède l'introduction de la monnaie unique, et 2007, l'année de l'éclatement de la crise dite des « subprimes », la Grèce a été la première à plonger dans la crise de la dette souveraine.
Les causes :
- aujourd’hui la Grèce est en crise car elle a accumulée d’importants dettes, Elle a empruntée plus qu’elle n’en a besoin.
-En 2000, afin de rejoindre la zone euro, la Grèce fournit de fausses statistiques, divisant par deux le chiffre de son déficit public. Un mensonge que reconnaît le gouvernement en 2004, sans être particulièrement inquiété.
-La Grèce aurait été aidée dans la falsification de ses données par la banque d’affaires américaine Goldman Sachs, qui en retour aurait touché près de 300 millions de dollars de commissions, selon l’article du New York Times ayant révélé l’affaire.
-Le pays achète trop de produits à l’étranger par rapport à ce qu’il parvient à exporter.

Les conséquences :
Aujourd’hui la Grèce cause sa propre perte. Elle est noyée dans une dette très importante qu’elle ne peut rembourser. Cette dette s’élève à plus de 2200 milliards d’euro d’après le président de la commission européenne. La dette grecque est un syndrome car certains des pays comme l’Espagne, l’Italie ou même la France, risquent de plonger dans le même problème. A cause de cela, le chômage augmente dans toute l’Europe. C’est pour cela que la Grèce risque son exclusion de l’union européenne.
GDP = PIB
Les solutions
Pour régler le problème de la Grèce, il faut limiter ses importations. Il faut aussi augmenter sa compétitivité sur le marché économique. Il y a aussi une solution radicale qui consiste à éliminer la Grèce de l’union européenne. La solution mise en place aujourd’hui est de supprimer une partie de la dette

en relation

  • Le crise grecque
    350 mots | 2 pages
  • Crise grecque
    4050 mots | 17 pages
  • La crise grecque
    8348 mots | 34 pages
  • Crise grecque
    697 mots | 3 pages
  • Crise grecque
    1625 mots | 7 pages
  • Crise Grecque
    2049 mots | 9 pages
  • La crise grecque
    1989 mots | 8 pages
  • Crise grecque
    4512 mots | 19 pages
  • La crise grecque
    4506 mots | 19 pages
  • La crise grecque
    1760 mots | 8 pages