La crise grecque

4222 mots 17 pages
Le problème des fonds propres est-il spécifique aux PME/PMI ?

Le plan :

Introduction :

Première partie : les PME/PMI

I) les PME/PMI : définitions et caractéristiques

A) le concept des PME/PMI

B) les PME/PMI : forces et faiblesses

II) Les PME/PMI : leur existence et leur stratégie d'alliance

A) Les raisons d'existence des PME/PMI

B) la stratégie d'alliance des PME/PMI

Deuxième partie : les fonds propre :

I) Les fonds propres : enjeux et l'utilité

A) la définition des fonds propres

B) les enjeux des fonds propre

II) le manque des fonds propres

Conclusion

Introduction :

Les fonds propres permettent aux entreprises de réaliser des investissements de capacité, de production, de productivité et d’innovation. Ils font également barrière à l’entrée d’investisseurs vautours, et aident donc les PME à garder leur autonomie et leur indépendance.
L’accroissement des fonds propres présente un intérêt pour les entreprises qui disposent ainsi d’une plus grande liberté pour investir. L’indépendance financière des entreprises est cependant assez rare.
Les entreprises emprunteuses doivent verser un intérêt fixe et rembourser les sommes empruntées, quelle que soit la conjoncture, alors que les entreprises qui se développent avec des fonds propres rémunèrent les associés par des dividendes aléatoires. Avec des fonds propres, les entreprises peuvent continuer à fonctionner aussi longtemps qu’elles seront en mesure de régler leurs fournisseurs et de payer leurs salariés, même lorsqu’elles traverseront des périodes difficiles.
Le renforcement des fonds propres revêt donc un intérêt capital pour l’amélioration de la structure financière des entreprises. Renforcer les fonds propres des PME/PMI, est une problématique cruciale.
Est-ce que ce problème concerne plus

en relation

  • Le crise grecque
    350 mots | 2 pages
  • Crise grecque
    4050 mots | 17 pages
  • La crise grecque
    8348 mots | 34 pages
  • La crise grecque
    332 mots | 2 pages
  • Crise grecque
    697 mots | 3 pages
  • Crise grecque
    1625 mots | 7 pages
  • Crise Grecque
    2049 mots | 9 pages
  • La crise grecque
    1989 mots | 8 pages
  • Crise grecque
    4512 mots | 19 pages
  • La crise grecque
    4506 mots | 19 pages