la croyance religieuse implique t'elle une demission de la raison?

402 mots 2 pages
Foalem Alain TS1
Philosophie : Explication de texte

Dans ce texte datant de 1953, Merleau Ponty s'interroge sur les rapports difficiles du philosophe avec la cité et le pouvoir mis en place, les règles et les lois, et plus généralement sur le respect et le pouvoir. Il se sert de la vie de Socrate et de son statue de grand philosophe du V siècles av J-C pour nous données sa propre vision de la Cité.
Il est intéressant de voir comment l’auteur s’interroge-t-il sur le pouvoir dans la Cité du temps de Socrate ? Pour sa nous nous intéresserons dans un premier temps sur l’univers du philosophe ce qui nous amènera à étudier la Cité selon Socrate.
I-
a)philosophie et religion
L’auteur ici se sert de la vie de Socrate et de la manière dont il est mort. C'est Socrate qui a amené la philosophie sur terre puisque même si il n'est pas un philosophe à proprement parler car il n'a jamais écrit il est le point de départ dont s’inspireront beaucoup de philosophes comme Platon. Il fut condamné à mort pour impiété, alors qu'il fournissait des raisons de croire aux dieux et d'obéir aux lois parce que ce type d'attitude est insupportable aux gouvernants. Ceux-ci veulent qu'on adhère aux dieux et aux lois de la cité sans discussion. (« La religion interprétée c'est, pour les autres, la religion supprimée » : la religion ne s'explique pas, c'est une croyance, pas une certitude, et si on l'explique on la détruit.)

b)philosophie et vérité
Ici, l’auteur dit que le philosophe explique aux gouverneurs même de la cité comment celle ci fonctionne, pour le bien de la cité.

Dans le dernier paragraphe le philosophe explique ce que l'Homme peut faire si il est impuissant, si il ne peut « ni plaider ni défier », et que cela mène à l'ironie. En effet, même si on a pas le droit de défier le pouvoir en place, on ne peut pas s'empêcher de penser que l'on est pas d'accord, et on utilise pour cela l'ironie. Comme ca, on ne peut pas être condamné pour

en relation

  • La croyance religieuse implique t'elle nécéssairement une démission de la raison?
    1207 mots | 5 pages
  • Sujets de dissertation philosophique • « il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. leurs mondes respectifs sont
    1936 mots | 8 pages
  • Programme de philo
    3164 mots | 13 pages
  • Corrigé
    22803 mots | 92 pages
  • Thèmes
    83101 mots | 333 pages
  • sience sociale
    26156 mots | 105 pages
  • Voici le titre
    10121 mots | 41 pages
  • 2503461706 1
    16342 mots | 66 pages
  • Societe vie politique
    14477 mots | 58 pages
  • Cours de droit constitutionnelle français l1
    31932 mots | 128 pages