La culture représente-t-elle une définition possible de l'humain ?

557 mots 3 pages
La culture désigne ce qui est différent de la nature, c'est quelque chose que l'on acquiert en la travaillant. L'humain désigne à la fois l'ensemble des individus appartenant à l'espèce humaine mais aussi les caractéristiques particulières qui définissent l'appartenance à ce groupe. La culture peut d'ailleurs être considérée comme un trait caractéristique de l'humanité, distinguant ces derniers des autres espèces animales.
La question qui posée est est-ce que l'homme est humain de par sa culture.
Il y aurait une culture de l'homme l’amenant à être humain, c'est-à-dire un travail de l'esprit lié à l'histoire interprétée comme l'émergence de la civilisation. Néanmoins, on entend également par culture un ensemble de valeurs collectives. Dans cette perspective, le terme de culture se rapproche de celui de “civilisation”. On voit donc que la culture désigne tout aussi bien l’effort de l’individu qu’un certain nombre de valeurs propres à une société.
La plupart des philosophes définissent comme humain tout être doué de raison, le but étant d'enseigner aux hommes comment devenir humain, c’est-à-dire comment « coller » à la nature humaine. L'homme est un individu de l'espèce humaine, tandis que l'humain est un un statut moral résultant d'un travail de culture sur l'homme.
Toutefois, un individu à la culture s'opposant à celle d'un autre de par des idéaux radicalement différents est aussi humain, mais il sera jugé « inhumain ». Un homme inhumain est un homme avec une culture totalement opposée à d'autres, mais de son point de vue, ce dernier est humain, et son idée de l'humain est la bonne. Un homme sans culture serait inhumain si l'on suit cette théorie.
La réalité humaine est bien trop complexe et diversifiée pour faire l'objet d'une définition universelle. Certains trouveront une définition de l'humain radicale, tandis qu'ils en auront une jugée toute aussi radicale par encore d'autres tout ceci entraînerait des mésententes involontaires et n'ayant aucun

en relation

  • Le problème de la nature humaine
    5584 mots | 23 pages
  • Texte de george bataille. (commentaire)
    2918 mots | 12 pages
  • Civilisation occidentale
    2741 mots | 11 pages
  • Anthropologie de la communication
    15326 mots | 62 pages
  • Démocratie et nature humaine
    3442 mots | 14 pages
  • Homme cultive
    910 mots | 4 pages
  • technologie
    5957 mots | 24 pages
  • Exemple de dissertations
    7586 mots | 31 pages
  • La vérité
    3438 mots | 14 pages
  • La religion
    1721 mots | 7 pages