La dépendance albert memmi

2620 mots 11 pages
ALBERT MEMMI
Albert Memmi, né à Tunis le 15 décembre 1920, est un écrivain et essayiste Tunisien.
Tunisien , formé par l'école française, d'abord au lycée Carnot de Tunis, puis à l'université d'Alger où il étudie la philosophie, et enfin à la Sorbonne à Paris. Memmi se trouve au carrefour de trois cultures et construit son œuvre sur la difficulté de trouver un équilibre entre l'Orient et l'Occident.
Parallèlement à son œuvre littéraire, il poursuit une carrière d'enseignant, d'abord comme professeur au lycée Carnot de Tunis , puis en France.
Il publie son premier roman largement autobiographique, La statue de sel, en 1953 avec une préface d'Albert Camus.
Son œuvre la plus connue est un essai théorique préfacé par Jean-Paul Sartre : Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur publié en 1957 et qui apparaît, à l'époque, comme un soutien aux mouvements indépendantistes. Cette œuvre montre comment la relation entre colonisateur et colonisé les conditionne l'un et l'autre.

MEMMI Albert est né à Tunis en 1920 ; d’une famille juive arabophone. Il étudia la philosophie à l’université d’Alger. Il connut les camps de travail forcé en Tunisie, en 1943. Il prépara l’agrégation de philosophie à la Sorbonne et se maria à une Française, Puis il retourna à Tunis ou il anima un laboratoire de psychosociologie, enseigna la philosophie et dirigea les pages littéraires de l’Action, un hebdomadaire tunisien.
En septembre 1956, après la proclamation de l’indépendance de la Tunisie, il élit domicile à Paris ou il est professeur de psychiatrie sociale à l’Ecole pratique des hautes études, attaché de recherches au CNRS. Il adopte la nationalité française en 1973, il finit par devenir l’un des plus grands écrivains de langue française, pourtant sa langue d’adoption. a passé une partie de sa vie à s’interroger sur la réalité, la dépendance, l’intégration, sujets liés, imbriqués les uns aux autres Lors d’une maladie grave, il fut hospitalisé et expérimenta à ce moment

en relation

  • Albert memmi la dépendance
    725 mots | 3 pages
  • LITTERATURE S2 CM 1
    1050 mots | 5 pages
  • Les damnés de la terres
    1225 mots | 5 pages
  • Litterature
    23995 mots | 96 pages
  • Argumentation
    1897 mots | 8 pages
  • Image litteraire
    10178 mots | 41 pages
  • la littérature maghrébine
    13408 mots | 54 pages
  • L'orientalisme
    165423 mots | 662 pages
  • Albert cohen : filiation, rupture et reconnaissance
    2155 mots | 9 pages
  • Commentaire de texte philo
    2480 mots | 10 pages