La désobéissance a la loi

918 mots 4 pages
PHILOSOPHIE
Sujet : Peut on désobéir a la loi ?
Nous allons traiter la troisième partie du sujet. Suite a l’étude des termes du sujet nous allons émettre une problématique de la troisième partie du sujet qui sera suivie de l’argumentation.

Etude des différents termes important du Sujet
Désobéir( à une loi) : Désigne le fait de ne pas respecter, de ne pas « suivre une loi » . Cette désobéissance est contraire a l’obéissance et entraîne une sanction, une punition, pour celui qui désobéit.
La loi : C’est un terme qui désigne une norme, une obligation générale et permanente qui provient d’une autorité souveraine au citoyen, qui s’impose à tous les individus d’une société.

Nous avons choisi la phrase suivante comme étant la problématique philosophique posée par ce sujet :
Sous quelles conditions la désobéissance à la loi est-elle justifiée ?
La désobéissance à la loi est un acte illégal, c'est-à-dire qu’il n’est pas autorisé par l’Etat. En soi, cette désobéissance est négative puisqu’il s’agit de ne pas respecter une « norme » mise en place pour que la vie en société soit possible et pour préserver la liberté de chacun. Cependant cette désobéissance est justifiée dans certains cas.
Tout d’abord, les lois mises en place dans un pays ne sont pas toujours légitimes. Certaines lois peuvent être Illégitimes, cela signifie qu’elles ne sont pas justes du point de vue de ceux qui sont soumis à elle. Dans un état de droit, une loi promulguée dans le respect du droit commun est dite légale, et aucune loi qui respecte les règles de la légalité existante ne peut être illégale. En revanche une loi parfaitement légale peut être illégitime si elle offense le sens moral, si elle paraît injuste aux yeux de certaines personnes. On peut prendre l’exemple de la loi Weil pour illustrer notre propos. Cette loi parfaitement légale est vue aux yeux des chrétiens comme Illégitime puisqu’elle ne respecte pas le droit divin.

en relation

  • La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ?
    1722 mots | 7 pages
  • D Sob Issance
    2759 mots | 12 pages
  • Khczkncd
    6257 mots | 26 pages
  • La désobeissance
    2996 mots | 12 pages
  • Les églises comme dernier refuge face à la loi
    7000 mots | 28 pages
  • La désobéissance civile est-elle une déviance?
    2036 mots | 9 pages
  • Droit et désobéissance civile
    8253 mots | 34 pages
  • Est ce en désobéissant que l'on peut prouver sa liberté?
    1086 mots | 5 pages
  • philodophie d'un zrt contemporzaain depuis 1950
    2563 mots | 11 pages
  • Philo 1
    5265 mots | 22 pages