« La dent d’or » (histoire des oracles), de fontenelle.

Pages: 9 (2103 mots) Publié le: 17 avril 2011
« La dent d’or » (Histoire des Oracles), de Fontenelle.

Introduction :
- Ouvertures :
- à la fin du XVIIe siècle, on observe en Europe la naissance d’un vaste débat d’idées inspiré par un esprit nouveau qui valorise la raison et le libre exercice de l’esprit critique. On commence à remettre en cause les dogmes anciens, on rejette l’autorité non consenti et les traditions qui mettent à malla liberté des individus ;
- ainsi commence à apparaitre l’esprit des lumières qui souffle, dont les instigateurs sont des intellectuelles, philosophe, scientifique et écrivains. Donc le rôle humaniste consiste à éveiller les esprits, à aiguiser leur esprit critique par le biais d’une raison sans cesse sollicité et nourrit de connaissance ;
- auteur : De ce faite les ouvrages à caractèreargumentatif se multiplient et en 1686, Bernard le Bouvier de Fontenelle (1657-1757.) publie à 29 ans, l’Histoire des Oracles ;
- texte : ouvrage de vulgarisation scientifique, il s’inscrit dans le courant des Lumières et l’auteur y dénonce la superstition notamment dans le célèbre passage de « La dent d’or » ;
- problématique : en quoi cette extrais est-il un apologue ? ;
- annonce du plan : pourrépondre à cette problématique nous verrons tout d’abord les caractéristiques de ce texte argumentatif et ensuite comme Fontenelle en a fait « un petit conte Voltairien ».

I. Un texte argumentatif.
1. Les caractéristiques.
- l’auteur pose ici d’emblé l’action élémentaire de la méthode expérimentale → c'est-à-dire la bonne méthode : (L'influence de Descartes sera déterminante sur tout son siècle: les grands philosophes qui lui succèderont développeront leur propre philosophie par rapport à la sienne, soit en opposition, ou soit en accord.) résonner que sur des faits dûment établis : « assurons-nous bien du fait » (l.1) ;
- cette méthode fonde la révolution intellectuelle qui va marquer le siècle des lumières → esprit d’examen, opposé à la superstition, aux croyances toute faite. LesLumières défendent la « raison éclairée » de l’être humain et l’idée de liberté, et combattent l’irrationnel, l’arbitraire, l’obscurantisme et la superstition des siècles passés ;
- la première phrase est un aphorisme, avec l’utilisation de l’impératif présent qui a valeur d’argument d’autorité → « assurons-nous » (l.1) ;
- le plan du texte fait apparaître une séquence argumentative (La thèse.)au premier paragraphe, puis une séquence narratif (Exemple, argument/ apologue.) au troisième paragraphe, avec une transition (Annonce de l’anecdote.) au second paragraphe → démarche déductive : du général au particulier.

2. La stratégie argumentative.
- utilisation du discours dans le premier paragraphe : « je » (l.7), « nous » (l.1 et l.4) → ces trois « nous » montrent l’investissementdirecte du narrateur, très présents et plus proche de son destinataire, qui d’ailleurs est prit à parti : « figurez-vous » (l.14) ;
- l’utilisation de l’impératif : « assurons-nous » (l.1), montre une fonction impressive du langage → le locuteur veut faire pression sur son lecteur, c’est un conseil présent ;
- on observe la présence de modalisateurs → « il est vrai » (l.2), « cette méthode est bienlente » (l.2), « nous éviterons le ridicule » (l.4), « je ne puis m’empêcher de » (l.7) → prise d’opposition du locuteur pour influencer le lecteur ;
- « il est vrai que cette méthode est bien lente » (l.2) → l’auteur utilise la concession, c’est de l’ironie, antiphrase ;
- ce texte a un aspect polyphonique : qui est à plusieurs voix → « la plupart des gens » (l.2) ;
- utilisation de la satire →« nous éviterons le ridicule d’avoir trouvé la cause de ce qui n’est point » (l.4), montre le ridicule de ces savants ;
- précipitations complètement contraire à l’esprit scientifique : « aussitôt » (l.18), « la même année » (l.15) ;
- on observe un chiasme → « fait » et « cause » (l.1), « cause » et « fait » (l.3 et l.4), « « on commença par faire des livres, et puis on consulta l’orfèvre »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Texte 3 : la dent d’or de fontenelle, histoire des oracles (1685)
  • Fontelle, histoires des oracles (1687), « la dent d’or »
  • La dent d'or de fontenelle
  • Fontenelle la dent d'or
  • La dent d'or, fontenelle
  • La dent d'or-fontenelle
  • Fontenelle la dent d'or
  • Commentaire sur "la dent d'or de fontenelle"

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !