La fécondité

Pages: 28 (6904 mots) Publié le: 22 juillet 2014
Chapitre 5
LA FÉCONDITÉ



L’on a vu précédemment que la mortalité avait été le phénomène démographique étudié le plus précocement. L’intérêt des chercheurs sur la natalité, -- seconde composante du mouvement naturel de la population --, s’est surtout manifesté depuis la fin de la seconde guerre mondiale en raison des interrogations suscitées par la forte croissance démographique des pays endéveloppement.


1- Introduction

1.1- Définitions

a) La natalité désigne la venue (fréquence) des naissances au sein d’une population au cours d’une période donnée de temps (généralement l’année).

b) Les naissances vivantes : Est ʺné vivantʺ un enfant qui a respiré (ou crié) ; les ʺfaux mort-nésʺ étant des enfants nés vivants, mais décédés avant leur enregistrement (définitionapplicable à certains pays seulement).

c) La fécondité fait toujours référence à la venue des naissances, mais appréhendées au sein de la sous-population de femmes en âge de procréer (femmes âgées de15-49 ans).

La référence à la population féminine, pour l’étude de la fécondité, s’impose le plus souvent pour deux raisons : (i) la période de procréation de la femme est plus limitée que celle del’homme (les femmes ont environ 35 ans de vie fertile) et (ii) l’identification de la mère d’un nouveau-né est plus simple que celle de son père.

Précisons encore que le mot ʺféconditéʺ se distingue du mot ʺfertilitéʺ ; ce dernier désigne l’aptitude d’une femme ou d’un couple à procréer quel qu’en soit le résultat alors que par fécondité, on entend les manifestations de cette aptitude. Une femmefertile n’est donc pas forcément féconde (autrement dit, la fertilité est une condition nécessaire mais non suffisante de la fécondité), alors que la fécondité est une preuve de la fertilité (en anglais, fécondité=fertility).

Fécondité a comme antonyme infécondité et stérilité, qui est l’inaptitude à procréer, constitue le contraire de fertilité. De la même manière, l’infécondité est une conditionnécessaire mais non suffisante de la stérilité. En effet, une femme sans enfant n’est pas nécessairement stérile.

Enfin, il convient de noter que la fécondité s’étudie à partir des naissances vivantes (ou naissances d’enfants nés vivants). Les morts fœtales (fausses couches et avortements) sont exclues, ainsi que la mortinatalité (cf. chapitre 4 : définition de la mortalité).

d) Typesd’analyse de la fécondité. On distingue deux types d’analyse de la fécondité :

l’analyse longitudinale : on suit une cohorte de femmes du début (à partir de 15 ans) jusqu’à la fin (50 ans) de leur vie féconde ; et

l’analyse transversale : on étudie la fécondité au cours d’une période limitée de temps, en ne retenant d’une cohorte donnée de femmes que sa fécondité à l’âge qu’elle a au cours de lapériode considérée.
e) Types de fécondité. Selon la variable état matrimonial, on est amené à distinguer :

la fécondité générale, dans l’étude de laquelle toutes les femmes en âge de procréer sont prises en considération ; et

la fécondité légitime ou étude des naissances conçues dans le cadre de mariages (conceptions prénuptiales exclues) ou au sein des couples.

f) Spécificité de lafécondité par rapport aux autres phénomènes démographiques : l’analyse de la fécondité se distingue de celle des autres phénomènes démographiques en raison du fait que les naissances constituent un événement non fatal et renouvelable.


1.2- Les facteurs de la fécondité

La fécondité résulte du jeu simultané de deux catégories de facteurs :

a- Des facteurs biologiques ou physiologiques : Ce sontceux qui permettent que les relations sexuelles aboutissent à une naissance vivante. L’on distingue : la fertilité, le délai de réapparition de l’ovulation, la fécondabilité et la mortalité intra-utérine ;

b- Des facteurs de comportement :

Deux types de facteurs sont généralement rangés dans cette catégorie :

b.1- Les facteurs de première espèce :

(i) la fréquence et la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fécondité en afrique
  • Exposé sur la fécondité
  • Fécondité en france
  • L'évolution de la fécondité
  • Determinants de la fecondité
  • Fécondité en tunisie et en algérie
  • Fécondité et activité féminine
  • Relations entre fécondité et developpement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !