La femme algérienne dans femmes d'alger dans leur appartement

4572 mots 19 pages
Introduction : Le silence dans l´univers féminin au Maghreb est un sujet extrêmement commun dans la littérature francophone aussi bien masculine et féminine et met en relief les restrictions auxquelles est sujette la femme dans les sociétés en question, encore aujourd’hui quoique d’une façon de moins en moins accusée. Comme chacun sait, l’interprétation du Coran et la tradition islamique veulent que la femme soit silencieuse car la langue appartient au père. Dès l’enfance, on apprend à la fillette « le cule du silence qui est une des plus grandes puissances de la société arabes » Les femmes ne parlent pas en présence de l’homme. La communication orale est limitée aux bavardages entre femmes et, le plus souvent, sous forme de chuchotements. Le recueil choisi nous semble pertinent dans le cadre d’une analyse centré sur le silence féminin en Algérie car Assia Djebar y présente un trajet d’écoute sur la vie des femmes algériennes de 1958 à 1978. Cette période historique a été fondamentale pour l’histoire du pays puisqu’elle couvre la guerre d’Indépendance, la signature des accords d’Évian (le 18 mars 1962) et 16 années d’Indépendance. Cela constitue une période suffisamment longue pour analyser le statut de la femme algérienne et nous constatons que l’auteur dénonce les abus, l’immobilisme et l’inégalité des sexes, en grande partie due à la loi du silence imposée à la femme.

1. Le silence imposé : Il est de notoriété publique que la vie et l’œuvre d’Assia Djebar sont placés sous le signe de la lutte et de la transgression. Dans un milieu islamique où le silence et la discrétion de la femme sont de rigueur, elle a l’audace et le courage de prendre la parole et d’écrire; et, qui plus est, elle commet une nouvelle insubordination qui brave les injonctions du Coran, en écrivant souvent à la première personne, bannie du langage social puisque l’individu n’existe pas en tant que tel mais seulement en tant que membre de la communauté. Donc parler, c’est-à-dire

en relation

  • Assia djebar femmes d'alger dans leur appartement
    5865 mots | 24 pages
  • Signes
    6004 mots | 25 pages
  • Voltaire
    1176 mots | 5 pages
  • Le chêne et le roseau anouilh le chêne et le roseau anouilh le chêne et le roseau est, avant d’être une fable de jean anouilh, une fable de jean de la fontaine, fabuliste du xvii°s. cette fable se trouve en dernière
    40080 mots | 161 pages
  • De renoir à delacroix
    12143 mots | 49 pages
  • Algerie Daum
    3711 mots | 15 pages
  • Les hommes qui marchent malika mokaddem
    2140 mots | 9 pages
  • Les Différents Rituels Et Codes D Accueil Algérois
    467 mots | 2 pages
  • fils de pauvre
    1457 mots | 6 pages
  • Algérie
    3547 mots | 15 pages